Immeuble

Désignation

Dénomination de l'édifice

Immeuble

Titre courant

Immeuble

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 5 rue Pasteur ; 34, 36 quai Jobez

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

Pasteur (rue) 5 ; Jobez (quai) 34, 36

Références cadastrales

1980 AI 20

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Logement, communs, cour, jardin, mur de clôture, mur de soutènement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Labbez Onésime (commanditaire)

Description historique

L'immeuble et ses dépendances sont bâtis vers 1875 lorsque le Champ Lamy, sur la rive gauche de la Bienne, devient accessible avec la construction du " pont du Curé " en 1852 et que de nouvelles rues y sont créées : rue du Collège (actuelle rue Pasteur) en 1854 et quai Jobez en 1860. Il est destiné au marchand de vin Onésime Labbez, qui ajoute vers 1909 une remise aux constructions existantes. Il est contemporain et vraisemblablement du même auteur que l'immeuble voisin, au 3 rue Pasteur : il lui est semblable par le volume, la distribution intérieure et l'organisation dans la parcelle (avec ses deux bâtiments et les jardins).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit, essentage de tôle, bois, pan de bois, essentage de planches

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'immeuble a des murs en moellons calcaires enduits, avec essentage de matériau synthétique (shingle) sur celui au sud. Il compte deux étages de soubassement (donnant sur le jardin et le quai Jobez au nord-est) et deux étages carrés (le deuxième formant étage en surcroît sur la façade postérieure). Il a deux escaliers, tournants en bois, accessibles depuis le couloir central : le premier dessert les niveaux supérieurs et le premier étage de soubassement, que le second fait communiquer avec le deuxième étage de soubassement. L'édifice est protégé par un toit métallique, à longs pans et pignons couverts. Deux bâtiments à usage de logements et communs ont été construits dans le jardin. Disposés en vis à vis, ils sont quasi identiques : murs en moellons calcaires enduits pour la partie logement et en pan de bois avec essentage de planches pour les communs, trois niveaux (sous-sol, rez-de-chaussée et comble à surcroît) , toiture métallique en appentis. Le jardin situé au sud de l'immeuble est contenu par un mur de soutènement à l'est.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/17
immeuble
immeuble
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image