Hôtel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Destination actuelle de l'édifice

Atelier de lunetterie ; atelier de mécanique ; local syndical ; banque ; magasin de commerce ; immeuble

Titre courant

Hôtel

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Morez ; 149 rue de la République

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Morez

Adresse de l'édifice

République (rue de la) 149

Références cadastrales

1980 AI 71 à 73

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Boutique, logement, atelier, remise, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 19e siècle, 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Poncelet Albert-Léopold (commanditaire)

Description historique

Le bâtiment est édifié vers 1849 pour le pharmacien Albert-Léopold Poncelet. Adoptant la forme d'un hôtel, il est néanmoins complété par des constructions à usage d'atelier : deux ailes en retour, en 1855 et vers 1858, puis un grand bâtiment fermant la cour à l'est (à l'emplacement des jardins) , au 20e siècle. En 1934, le site accueille l'activité de lunetterie et mécanique de Gaillard et Beaudet, la pharmacie Girel et un tailleur. En 2000, l'immeuble abrite une pharmacie et une banque (Société générale) au rez-de-chaussée, l'aile nord le siège des syndicats (au premier étage) et des logements (au second) , l'aile sud des remises et des logements, le bâtiment à l'est des garages et un jeu de boules.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, pierre de taille, béton, pan de béton armé, enduit, bois, pan de bois, essentage de bardeaux

Matériaux de la couverture

Métal en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 3 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, pignon couvert, appentis

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, cage ouverte, en maçonnerie, en charpente, escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, escalier de distribution extérieur : escalier droit

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment, qui a des murs en moellons calcaires enduits, présentait autrefois sur la rue au rez-de-chaussée un appareil de pierre de taille apparente. Doté d'un sous-sol, il compte trois étages carrés, desservis par deux escaliers hors oeuvre placés aux angles de sa façade postérieure. Chaque escalier, tournant, est en pierre et à cage ouverte jusqu'au premier étage, en bois dans une cage au mur extérieur revêtu d'un essentage de bardeaux (tavaillons) au-dessus. Egalement distribuées par les escaliers, les ailes ont deux étages carrés, éclairés par des fenêtres jumelées et des fenêtres lunetières signalant les anciens ateliers. La bâtisse du 20e siècle a une structure en pan de béton armé et remplissage enduit. Elle s'élève sur deux étages carrés, accessibles par un escalier en équerre, en bois, à l'extrémité de l'aile sud et par un escalier extérieur droit en béton dans son prolongement. Ces constructions ont une couverture métallique, avec toit en appentis à l'exception de l'hôtel, coiffé de longs pans à pignons couverts.

Commentaires d'usage régional

Baies multiples,baies lunetières,tavaillons

Protection et label

Observations concernant la protection de l'édifice

La présence d'un atelier (de lunetier ou d'horloger) est fréquemment signalée par des baies lunetières, de petit module et souvent à encadrement en bois, ou des baies multiples (multiplication de fenêtres d'un module courant). Les tavaillons sont de petits bardeaux, fines lamelles d'épicéa fendues, autrefois utilisées pour la couverture et subsistant parfois en essentage pour protéger les façades.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Poupard Laurent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine
4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/16
hôtel
hôtel
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image