Demeure d'industriel dite Ancien château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Genre du destinataire

D'industriel

Appelation d'usage

Ancien Château ; Château Carnot

Titre courant

Demeure d'industriel dite Ancien château

Localisation

Localisation

Franche-Comté ; Jura (39) ; Syam ; 1ère demeure d'industriel

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Jura

Canton

Champagnole

Lieu-dit

Les Forges

Adresse de l'édifice

1ère demeure d'industriel

Références cadastrales

1822 SU 152, 154, 156, 1985 SU 67, 68, 981, 982, 983

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Enclos, cour, jardin potager, jardin d'agrément, glacière, communs, bûcher, pigeonnier, remise, lavoir

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 18e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1719

Commentaires concernant la datation

Porte la date, daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Signature, attribution par source

Description historique

Cette première demeure, faisant partie de l'ensemble de transformation des métaux dit ensemble des Forges de Syam, a peut-être été reconstruite par la famille Pery, propriétaire du martinet attenant, dans la première moitié du 18e siècle, à la suite d'une inondation qui détruisit en partie le site, comme semblent l'indiquer la date de 1719 et les initiales IBP (Jean-Baptiste Pery) conservées sur le linteau d'une porte intérieure, dans l'étage de soubassement des actuels communs. Après rachat de l'usiné en 1810 par Claude Jobez, un premier projet d'aménagement de l'ancien logis et d'un jardin d'agrément est demandé en 1813 à l'architecte lédonien Miret fils. En 1815, un second projet est réalisé par l'architecte bisontin Denis-Philibert Lapret. Les travaux sont entrepris entre 1815 et 1821 selon les plans de ce nouvel architecte : entre 1815 et 1816, la demeure est agrandie et transformée. A la même date, les communs sont construits à l'emplacement d'un logement sur cave, contiguà une halle à charbon, dont certains éléments sont néanmoins conservés dans les étages de soubassement du nouveau bâtiment. Un jardin potager et un jardin d'agrément, pour lequel il y avait déjà eu quelques plantations avant 1815, sont aménagés entre 1815 et 1821 au sud et à l'est de la maison. Cet édifice n'a pas subi, par la suite, de modifications majeures. Les traces du jardin d'agrément avec les restes d'une glacière sont encore visibles actuellement, mais le jardin potager a complètement disparu.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, bois, moellon, enduit, essentage de planches

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile en écaille, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, étage de soubassement, 1 étage carré

Typologie du couvrement

Voûte en berceau, voûte d'arêtes

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées, élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe, demi-croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier dans-oeuvre : escalier droit, escalier tournant à retours avec jour, suspendu

Commentaire descriptif de l'édifice

Logis avec sous-sol, étage carré, escalier dans oeuvre à retours avec jour, toit à croupes en tuiles plates et tuiles en écaille. Communs à un étage carré, avec étage de soubassement présentant des pièces voûtées en berceau ou d'arêtes, escalier droit dans oeuvre, façade antérieure ordonnancée, toit à croupes en tuiles plates et tuiles mécaniques. Bûcher, pigeonnier, remise : gros oeuvre en moellons enduits et bois avec essentage en planches, toit à demi-croupe en tuiles mécaniques.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1993/11/30 : inscrit MH

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1993

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Blandin Patrick, Claerr Christiane

Cadre de l'étude

Repérage du patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel du Jura ; protégé MH ; architecte ; Patrimoine industriel