Parc du château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Parc

Titre courant

Parc du château

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Le Touvet

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Isère

Partie constituante non étudiée

Jardin ; cascade ; miroir d'eau ; terrasse en terre-plein ; allée ; bassin ; jeu d'eau

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Auteur de l'édifice

Potin (concepteur) ; ; Venture (maître maçon) ;

Description historique

Dès le XIIIe siècle une maison forte commandait la vallée ; elle est acquise par Guigues Guiffrey, compagnon du chevalier Bayard, en 1528. Dès lors le Touvet transmis de générations en générations, ne sera plus revendu. Le château et les jardins tels qu'ils se présentent aujourd'hui doivent l'essentiel de leurs disposition aux travaux de reconstruction entrepris au milieu du XVIIIe siècle par le comte Pierre de Marcieu. Des documents graphiques retrouvés dans les archives du château illustrent l'ampleur des travaux entrepris entre 1753 et 1762. L'escalier d'eau a été conçu par le Sieur Potin, maître d'oeuvre qualifié dans la conception des jardins et exécuté par le maître maçon Venture en 1759. Les années passant les jardins perdent leur classicisme du XVIIIe siècle. L'influence de la mode romantique des parcs à l'anglaise lui font perdre sa composition rigoureuse. Les deux platanes de chaque côté de l'escalier d'eau datent du XIXe siècle. En 1964, le château et les jardins sont classés au titre des Monuments Historiques. Les jardins ont été restaurés de 1997 à 1999 sur la base des documents d'époque du XVIIIe siècle. La restauration dirigée par l'architecte en chef des Monuments Historiques en liaison avec le propriétaire a fait l'objet de trois phases : maçonnerie dans les escaliers d'eau, du réservoir aux douves ; créations de huit bassins qui n'avaient jamais été réaliés bien que figurant sur le plan du XVIIIe siècle ; reconstruction des parterres de broderie.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Les jardins sont architecturés : un remarquable escalier d'eau accompagné de parterres de broderies de buis et encadré de charmilles et d'ifs taillés intègrent harmonieusement les influences italiennes et les caractéristriques du jardin à la française. L'eau provient d'un torrent 'le Bresson'qui est recueillie dans un vaste bassin réservoir dissimulé aux regards et dirigée vers l'escalier.

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1964/01/16 : classé MH

Observations concernant la protection de l'édifice

Cotes boîtes : 125R et 127R.£Dossier de jardin repéré et étudié.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1989

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pierron Patrice ; Lécuyer-Cauvard Françoise

Cadre de l'étude

Pré-inventaire (jardins remarquables ; documentation préalable)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88