Maison, dite La Maison Blanche

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

La Maison Blanche

Titre courant

Maison, dite La Maison Blanche

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Soleymieu

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Couvaloup

Références cadastrales

1825 C2 768, 1967 C2 898, 899

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Communs, fontaine, jardin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 16e siècle 17e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La Maison blanche de Couvaloup a été acquise en 1652 par les visitandines de Crémieu. Elle appartenait auparavant à Gabriel de Grolée, seigneur de Mépieu baron de Saint-Romain et son épouse Marguerite de Liotard (A.D. Isère : 23 H 14). Dès l'année suivante, les religieuses passent un bail à Claude Fourquet de Couvaloup " à titre de grangeage " afin que celui-ci cultive les terres du domaine. Elles se réservent la jouissance de la maison (A.P. Loiseau). La propriété concédée en bail jusqu'à la Révolution est acquise le 25 juin 1791, par Martin Poche (A.D. Isère : 1 Q 75).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le logis est construit à l'ouest d'une cour fermée par un haut mur. L'entrée se fait par une porte cochère à piédroits chanfreinés, doublée d'une porte piétonne. L'édifice de plan rectangulaire construit en moellons de calcaire et chaînes d'angle en pierre de taille comprend sept travées d'ouverture en façade. La travée centrale donne accès à un vestibule dans lequel se trouve l'escalier. L'étage de soubassement comporte deux celliers voûtés en berceau, dans la partie de gauche sans doute rajoutée dans un second temps, sans doute dès le XVIIe ou le XVIIIe siècle. L'une des pièces de ce niveau conserve une cheminée à piédroits chanfreinés datables du XVIe ou XVIIe siècle. Au deuxième niveau se trouve une pièce qui aurait servi de chapelle (témoignage oral). Au nord de la cour, le bâtiment des dépendances conserve une ouverture à encadrement chanfreiné.

Commentaires d'usage régional

Maison de notable

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88