Moulin ; usine de chaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin, usine de chaux

Titre courant

Moulin ; usine de chaux

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Saint-Baudille-de-la-Tour

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Val d'Amby

Références cadastrales

1825 B3 955, 956, 1985 B3 764, 783, 786, 788

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Amby (l')

Partie constituante non étudiée

Maison

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 4e quart 19e siècle, 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1798, 1894

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Dès le début du 14e siècle, un moulin situé sur la rivière d'Amby et appartenant au dauphin est mentionné dans les textes. Au début du 17e siècle, "les moulins et batoirs d'Hemby" dépendent du château de Brotel sans doute déjà depuis plusieurs années. Vendu à la Révolution, le moulin est remplacé en 1798 par une usine de chaux pour la construction, alimentée par la carrière des Planches située à Optevoz, en argile à ciment et en chaux naturelle. En 1894, La Société nouvelle des Ciments de la Vallée d'Amby regroupe les carrières d'Optevoz, l'usine du Val d'Amby et l'usine de ciment d'Hières-sur-Amby. A cette date une maison de contremaître et deux maisons jumelles sont construites sur le site. La cuisson du calcaire se faisait à la carrière ainsi qu'un premier broyage des blocs. La chaux était ensuite transportée jusqu'au Val d'Amby, par chemin de fer à voie métrique, pour y être éteinte et broyée. Acheminée jusqu'à l'usine d'Hières, une partie y était transformée en ciment. En 1891, l'usine employait quatorze ouvriers, parmi lesquels trois femmes. Rachetée par la Société des Chaux de Saint-Hilaire en 1960, elle a cessé de fonctionner en 1970. Les quatre silos d'homogénéisation datent du milieu du 20e siècle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile en écaille, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, turbine hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site comprend les bâtiments de l'usine, une maison de contremaître, deux maisons d'habitation jumelles, les bureaux de l'administration et des ateliers. L'usine elle-même se compose d'une construction de plan rectangulaire à trois nefs principales couvertes d'un toit à longs pans et d'une batterie de trois silos. La maison de contremaître a deux étages carrés est couverte d'un toit à deux croupes en tuile en écaille.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1997

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88