Bâtiment conventuel de l'abbaye des augustins, à présent mairie et presbytère

Désignation

Dénomination de l'édifice

Bâtiment conventuel

Destination actuelle de l'édifice

Mairie ; presbytère

Titre courant

Bâtiment conventuel de l'abbaye des augustins, à présent mairie et presbytère

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Crémieu ; place de la Nation

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Adresse de l'édifice

Nation (place de la)

Références cadastrales

1826 C 1222, 1985 AE 157

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom de l'édifice

Abbaye d'ermites de saint Augustin

Références de l'édifice de conservation

IA38000110

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 14e siècle, 1ère moitié 16e siècle, 1ère moitié 17e siècle, limite 18e siècle 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Limite 14e siècle 15e siècle, 1er quart 17e siècle, 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1547, 1606, 1639, 1793

Commentaires concernant la datation

Datation par source, date portée

Auteur de l'édifice

Mathéron Léon (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Le bâtiment conventuel est édifié dans les années suivant la fondation de l'abbaye, en 1317. A la fin du 14e ou au début du 15e siècle, la salle capitulaire est pourvue d'un plafond à structure compartimentée. Dans la 1ère moitié du 16e siècle, une vaste cuisine (dite aujourd'hui chauffoir) est édifiée à l'ouest, et communique avec l'étage de cellules par un escalier en vis portant la date 1547. Ces travaux se poursuivent au 17e siècle : une cheminée monumentale, datée de 1606, est édifiée dans la cuisine. En 1639, de nouvelles fenêtres sont percées dans le mur sud du logis.
A la Révolution, la commune acquiert le bâtiment : le rez-de-chaussée est affecté à la Justice de paix et aux services municipaux, l'étage à la cure. Ceci nécessite un certain nombre d'aménagements, dirigés par l'architecte Léonard Mathéron, à partir de 1793 : les baies de la cuisine et de la salle capitulaire sont murées et de nouvelles ouvertures percées. Le parvis avec degré extérieur, réalisé devant l'entrée principale de la mairie à la fin du 19e siècle, est remanié lors de la restructuration de la place, en 1996.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage en surcroît

Typologie du couvrement

Voûte d'ogives

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie, escalier intérieur : escalier en vis, en maçonnerie, escalier intérieur : escalier tournant, en charpente, escalier intérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier intérieur : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

Au rez-de-chaussée, la cuisine est couverte de 4 voûtes d'ogives retombant sur un pilier central. Un escalier en vis demi-hors-oeuvre conduit à l'étage qui conserve la disposition des cellules. Un autre escalier en vis relie l'aile est du cloître et l'église à l'étage du logis. De celui-ci, un escalier droit, en pierre, permet d'accéder à la chapelle du Rosaire édifiée au-dessus du cloître, tandis que deux escaliers en charpente donnent accès aux combles.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture (étudiée dans la base Palissy), ferronnerie (étudiée dans la base Palissy), menuiserie

Description de l'iconographie

Lambris de hauteur et stalles remontés dans la salle du conseil municipal

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1906/09/11 : classé MH ; 1967/03/29 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Rez-de-chaussée et escalier du logis abbatial : classés par arrêté du 11 septembre 1906 ; façades et toitures : classées par arrêté du 29 mars 1967

Référence aux objets conservés

IM38000487, IM38000521, IM38000522, IM38000523, IM38000544, IM38000547, IM38000495, IM38000543, IM38000546, IM38000542, IM38000545, IM38000889, IM38000900, IM38000884, IM38000902, IM38000882, IM38000890, IM38000877, IM38000898, IM38000886, IM38000895, IM38000879, IM38000883, IM38000880, IM38000892, IM38000899, IM38000878, IM38000885, IM38000893, IM38000876, IM38000891, IM38000894, IM38000881, IM38000888, IM38000896, IM38000897, IM38000901, IM38000887

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88