Maison forte, dite ferme des Dames

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Appelation d'usage

Ferme des Dames

Titre courant

Maison forte, dite ferme des Dames

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Saint-Baudille-de-la-Tour

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Références cadastrales

1825 B1 263, 1985 AC 202

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'actuelle ferme des Dames peut-être identifiée avec l'une des six maisons fortes signalées dans l'enquête pontificale de 1339 sur la paroisse de Saint-Baudille au mandement de Quirieu. Les bâtiments actuels ont été élevés par la famille Putrain et datent du 15e siècle. Aux 18e et 19e siècles, la maison forte devenue ferme subit des modifications d'ouvertures. Des bâtiments agricoles sont construits dans la cour, tandis qu'une étable est accolée à l'ouest du corps de logis. Dans les années 1990, des aménagements intérieurs et de façades, dus à l'installation d'un centre d'accueil touristique, ont été réalisés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon sans chaîne en pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate, calcaire en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit conique

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le corps de logis de plan rectangulaire est construit en moellons de calcaire et couvert d'un toit à longs pans en tuiles plates. La tour d'escalier en vis, en demi-hors-ouvre, est placée au centre de la façade et a conservé un toit conique en dalles de calcaire. Les bâtiments agricoles se répartissent autour d'une cour rectangulaire, fermée au sud par un mur de clôture. L'accès à la cour se fait par une porte cochère en arc segmentaire, dont la clé conserve un blason aux armes de la famille de Putrain (palé d'argent et de gueules, de six pièces, à la face en devise, de gueules, brochant sur le tout).

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Sujet : armoiries sculptées, support : clé de l'arc du portail d'entrée

État de conservation (normalisé)

Restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88