Maison forte, dite Château de Rochevieille

Désignation

Dénomination

maison forte

Appellation et titre

Château de Rochevieille

Titre courant

Maison forte, dite Château de Rochevieille

Localisation

Localisation

Rhône-Alpes 38 Vénérieu

Aire d'étude

Crémieu

Lieu-dit

Roche Vieille

Référence cadastrale

1826 B2 162 à 164, 1985 B2 279, 280

Milieu d'implantation

isolé

Historique

Datation des campagnes principales de construction

15e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

16e siècle

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Construite au 15e siècle au mandement de Saint-Romain, la maison forte de Rochevieille appartient à la fin du 15e siècle à Jean Vétule décédé en 1514. Des aménagements intérieurs ont été pratiqués dès le 16e siècle alors que la maison forte appartient à la famille Rochevieille, notamment l'installation d'une cheminée au rez-de-chaussée. En 1647, Claire de Villars prête hommage au dauphin pour le château de Vénérieu acquis du domaine du roi à faculté de rachat perpétuel. A la veille de la Révolution la maison forte qui appartient au marquis de Loras est tenue en ferme par Anthelme Jaboulet.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

calcaire, moellon

Matériau de la couverture

tuile mécanique, calcaire en couverture

Vaisseau et étage

1 étage carré, étage de comble

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe, pignon couvert, toit conique

Commentaire description

Le corps de logis comporte un étage carré et un étage de comble. L'angle nord-est est occupé par une tour circulaire couverte d'un toit conique en dalles de calcaire. Au rez-de-chaussée et au premier étage sont conservées des cheminées monumentales. L'élévation sud conserve les traces d'arrachement d'une seconde tourelle aujourd'hui disparue, visible sur le plan cadastral de 1826, qui devait contenir un escalier en vis. Des traces d'arrachement se lisent également dans la partie inférieure de l'angle sud-est. Le logis médiéval a été prolongé à l'ouest par des bâtiments agricoles. Une grange-étable s'élève au sud de l'ensemble.

Etat de conservation

restauré

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1994

Crédits

© Inventaire général du patrimoine culturel, Région Rhône-Alpes

Date de rédaction de la notice

1994

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Dassas Frédéric, Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel

Dossier adresse

Conseil régional de Rhône-Alpes - Service chargé de l'inventaire 6, Quai Saint-Vincent - 69001 Lyon - 04.72.00.43.70