Maison forte, dite Château de Verna

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison forte

Appelation d'usage

Château de Verna

Titre courant

Maison forte, dite Château de Verna

Localisation

Localisation

Auvergne-Rhône-Alpes ; Isère (38) ; Vernas ; 2e maison forte

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Rhône-Alpes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Crémieu

Lieu-dit

Château de Vernas

Adresse de l'édifice

2e maison forte

Références cadastrales

1825 B 345, 346 ; 1987 B1 5, 8 à 15

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Chapelle ; communs ; parc ; jardin ; fontaine ; étang

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle ; 4e quart 17e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 19e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La maison forte de Verna a été construite vers 1450 par Antoine Joffrey. Dès la fin du 15e siècle elle est agrandie par la famille d'Ameysin qui ajoute à la tour maîtresse une tour d'escalier. Il faut ensuite attendre le 17e siècle pour que les familles Alleman puis Dauphin de Verna entreprennent d'importants travaux comprenant la construction de deux ailes en retours d'équerre à l'est et à l'ouest de la partie médiévale, ainsi que l'ajout d'un vestibule. Incendié dans la nuit du 29 juillet 1789, le château est restauré par l'architecte Pierre-Julien Pascal dans la première moitié du 19e siècle. C'est sans doute lui qui aménage à cette occasion la chapelle actuelle.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon sans chaîne en pierre de taille ; enduit partiel

Matériaux de la couverture

Calcaire en couverture

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés ; étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau ; voûte d'arêtes ; voûte d'ogives

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Typologie de couverture

Toit conique ; toit à longs pans ; croupe ; toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie ; escalier hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie ; escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie ; escalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour, en maçonnerie

Commentaire descriptif de l'édifice

Le château se compose d'une tour médiévale à trois étages carrés au-dessus d'un rez-de-chaussée voûté en berceau, et d'un étage de comble. Elle est couverte d'un toit en pavillon. Une tour hors-ouvre comprenant dans sa partie basse un escalier en vis sans jour et dans sa partie haute deux pièces dont l'une est voûtée d'ogives et la seconde d'arêtes, est accolée à l'angle nord-ouest de la tour maîtresse. Elle est couverte d'un toit conique. Les deux pièces de cette tour sont desservies par un escalier en vis sans jour, logé dans une tourelle en échauguette à toit conique. Trois corps de logis englobent le noyau médiéval, dont deux ailes construites en retours d'équerre à l'est et à l'ouest, délimitant ainsi une cour d'honneur fermée par une grille. Chaque aile comporte un étage carré et un étage de comble. Elles sont couvertes d'un toit à longs pans à croupe. Dans l'aile sud se trouve le vestibule qui accueille l'escalier monumental à retours desservant les étages. L'aile est comprend deux pièces voûtées d'arêtes au rez-de-chaussée. La chapelle située à l'extrémité nord de l'aile est comporte deux travées voûtées d'arêtes. Les communs se composent de trois corps de bâtiments. Celui du sud comprenait un logis à un étage carré desservi par un escalier à retours sans jour. Tous les bâtiments à l'exception du bâtiment des communs construit au nord sont couverts de dalles de calcaire. Un jardin clôt de murs s'étend en contrebas du château, à l'ouest. La façade sud est précédée d'un parterre comprenant une fontaine. A l'est un étang occupe une grande partie du parc.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; peinture (étudiée dans la base Palissy) ; sculpture (étudiée dans la base Palissy)

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Les armoiries de la famille Dauphin de Verna sont sculptées sur le fronton de la porte d'entrée de l'aile sud (façade nord).

État de conservation (normalisé)

Restauré

Protection et label

Date et niveau de protection de l'édifice

1969/07/11 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures, grand escalier et sa cage, partie dessinée de jardins : inscription par arrêté du 11 juillet 1969

Référence aux objets conservés

IM38000529 ; IM38000530 ; IM38000531 ; IM38000533 ; IM38000539 ; IM38000527 ; IM38000528 ; IM38000525 ; IM38000537 ; IM38000534 ; IM38000535 ; IM38000532 ; IM38000536 ; IM38000538 ; IM38000526

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Chalabi Maryannick ; Pelletier Olivia

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Auvergne-Rhône-Alpes - Centre de documentation du patrimoine - 59 boulevard Léon Jouhaux - CS 90706 – 63050 Clermont-Ferrand CEDEX 2 - 04.73.31.84.88