Usine de construction automobile Citroën, actuellement PSA Peugeot Citroën, la Janais (Chartres-de-Bretagne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de construction automobile

Appelation d'usage

Usine de construction automobile Citroën, actuellement PSA Peugeot Citroën

Titre courant

Usine de construction automobile Citroën, actuellement PSA Peugeot Citroën, la Janais (Chartres-de-Bretagne)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Chartres-de-Bretagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Bruz

Lieu-dit

Janais (la)

Références cadastrales

1980 AB 44

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bureau, infirmerie, aire des produits manufacturés, vestiaire d'usine, entrepôt industriel, magasin industriel, voie ferrée

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1959, 1960, 1962, 1966, 1967, 1970

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques, daté par tradition orale, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques

Description historique

Cette usine de construction automobile s'installe moins de dix ans après l'implantation de l'usine Citroën à Rennes (35), spécialisée dans la fabrication de pièces en caoutchouc. Il s'agit de la première usine Citroën de province de carrosserie et de montage de grosses pièces. Dès le début, elle est conçue pour atteindre une cadence de mille deux cent véhicules par jour. Les travaux de construction débutent en janvier 1959 et se poursuivent jusqu'à l'inauguration de l'usine en 1961. Son édification sur un terrain plat répond à des impératifs techniques limitant les travaux de terrassement et permettant de supporter les contraintes des charges telles que les efforts des presses qui sont exercées dans le bâtiment d'emboutissage. Depuis le début de son activité, l'usine ne cesse de se moderniser afin d'augmenter sa compétitivité et de faire face à la concurrence. Dès 1962, l'usine s'agrandit avec la construction des bâtiments de peinture et de montage, suivis de divers bâtiments annexes, sociaux, administratifs, restaurants... De 1966 à 1967, l'atelier d'emboutissage est agrandit de deux travées, tandis que la surface de celui du ferrage double. En 1968, l'entreprise Citroën se réorganise et rassemble autour d'elle plus de vingt filiales. Citroën passe différents accords techniques et commerciaux avec Maserati et Total, puis financiers avec Fiat pour former la holding Pardevi. En 1970 et dans les années 1990, l'atelier de peinture se modernise. En 1973, Fiat se retire de la holding et rétrocède sa part à Michelin qui avait déjà une participation à 51 %. Un an plus tard, Michelin et Peugeot décident le rapprochement Automobiles Citroën et Automobiles Peugeot dont le mariage sera prononcé en 1998 pour donner naissance au groupe PSA Peugeot Citroën. L'usine de la Janais compte cinq grands secteurs de production : l'atelier d'emboutissage où les pièces telles que capot, portes ou ailes sont façonnées à partir de tôles qui arrivent en bobine. Cent huit presses sont réparties en vingt-huit lignes ; l'atelier de ferrage, le plus robotisé du site, où ces pièces sont assemblées par soudure électrique ; l'atelier de peinture qui passe pour l'un des plus beaux d'Europe ; la câblerie ; enfin, l'atelier de montage, point de convergence de la carrosserie, de la mécanique et des pièces d'habillage. Des premières Ami 6 à la Xsara, des millions de véhicules sont sortis de ces lignes de montage.En 1967, l'usine emploie plus de six mille salariés et neuf mille neuf cent trente six à la fin de l'an 2000.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, granite, béton armé, pierre de taille, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Matériau synthétique en couverture

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés

Typologie de couverture

Terrasse, shed

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, , produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Le site présente une superficie totale de 240 ha desservie par 20 km de routes et de pistes intérieures, ainsi que par un important embranchement ferroviaire composé de dix-huit voies ferrées. Un axe principal nord-sud, ainsi que divers axes est-ouest desservent les différents secteurs de production. Au nord se situent les ateliers d'emboutissage et de ferrage, au sud sont implantés ceux de la câblerie, de la peinture et du montage. Chaque bâtiment est équipé de quais de chargement ou de déchargement. A l'entrée principale du site se trouvent les bâtiment administratifs, sociaux et culturels édifiés en béton armé et en granite, à un sous-sol et deux étages carrés. Les différents ateliers de fabrication, en béton armé et en granite, sont couverts de sheds supportés par une importante charpente métallique. Les ateliers de ferrage et de peinture, d'une surface respective de 90 000 m2 et de 105 000 m2, ont un étage carré. L'atelier d'emboutissage, de 67 500 m2, a un sous-sol. L'atelier de montage présente une surface de 160 000 m2. Le site a une superficie couverte de 80 ha. A l'arrière se situent une piste d'essai, les différents parcs de stockage ainsi que les voies ferrées.

Protection

Observations concernant la protection de l'édifice

Intérêt départemental. L'usine Citroën étant, en 1968, le premier site industriel implanté en milieu rural en Bretagne

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine), inventaire préliminaire (Chartres-de-Bretagne)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Usine de construction automobile Citroën, actuellement PSA Peugeot Citroën, la Janais (Chartres-de-Bretagne)
Usine de construction automobile Citroën, actuellement PSA Peugeot Citroën, la Janais (Chartres-de-Bretagne)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image