usine de chaussures Prime, actuellement Société Française de Fabrication et de Façonnage

Désignation

Dénomination

usine de chaussures

Titre courant

usine de chaussures Prime, actuellement Société Française de Fabrication et de Façonnage

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Fougères

Aire d'étude

Ille-et-Vilaine

Canton

Fougères

Adresse

Verrerie (avenue de la) 4

Référence cadastrale

1986 AE 456, 457

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

atelier de fabrication, bureau d'entreprise, cour, enclos

Historique

Datation des campagnes principales de construction

2e quart 20e siècle

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Usine de chaussures Jean Prime fondée en juillet 1938. En 1956, elle est spécialisée dans la fabrication de chaussures pour hommes. En 1971, l'activité principale de l'usine concerne la fabrication de chaussures cousues, trait à pointe norvégien pour hommes et enfants, ainsi que des chaussures orthopédiques. En 1971, l'usine produit annuellement quinze mille paires de chaussures, pour une capacité de vingt deux mille paires. La production débouche à 47 % sur le marché régional, à 47 % sur le marché national et à 6 % sur le marché extérieur (Belgique). L'usine, inscrite sous la nouvelle enseigne S 3F, Société Française de fabrication et de Façonnage, est toujours en activité. En 1971, l'usine utilise, en matériel exceptionnel, une série complète de machines pour la fabrication du cousu norvégien trait à pointe. En 1971, l'usine de chaussures Prime emploie vingt salariés, puis treize en 1983.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon, enduit partiel, béton, parpaing de béton

Matériau de la couverture

ardoise, ciment amiante en couverture

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée

Type de la couverture

toit à longs pans, shed

Source de l'énergie

énergie électrique, achetée

Commentaire description

Atelier de fabrication, situé au fond de la cour, en rez-de-chaussée, construit en granite et en parpaing de béton, partiellement enduit, et couvert de sheds en ciment amiante. Sa façade sur cour laisse apparaître une charpente en bois. La cour est fermée par un petit corps de bâtiment qui abrite les bureaux implantés à l'entrée. Construit en schiste, il compte un rez-de-chaussée et est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. En 1971, l'ensemble des ateliers couvre une superficie de 1 000 m2.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1998

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

Patrimoine industriel