usine de chaussures Bardo et Madiot, puis Houdusse et Cie

Désignation

Dénomination

usine de chaussures

Titre courant

usine de chaussures Bardo et Madiot, puis Houdusse et Cie

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Fougères

Aire d'étude

Ille-et-Vilaine

Canton

Fougères

Adresse

Vitré (rue de) 38 à 46

Référence cadastrale

1986 AR 663, 442

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal, enclos

Historique

Datation des campagnes principales de construction

4e quart 19e siècle

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Usine de chaussures Bardo et Madiot Théophile mentionnée en 1897. De 1921 à 1924, elle est dirigée par Brault, Béziel et Houdusse. L'établissement Houdusse et Cie, ancienne maison Houdusse, est mentionnée en 1936. L'usine est alors spécialisée dans la fabrication de chaussures pour dames et développe la marque déposée Idie. La date de cessation d'activité est inconnue. Les bâtiments sont désaffectés. En 1936, l'usine de chaussures Houdusse et Cie emploie cent trente ouvriers et cent cinquante trois en 1940.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

schiste, moellon, enduit partiel

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

2 étages carrés

Type de la couverture

toit à longs pans, toit brisé en pavillon

Source de l'énergie

énergie électrique, achetée

Commentaire description

Usine implantée en fond de parcelle et fermée par un enclos. L'atelier de fabrication, de plan rectangulaire, est en schiste. Il compte deux étages carrés couverts d'un toit à longs pans en ardoise. La façade latérale nord est rythmée par six travées de fenêtres à arc surbaissé encadrées de brique ; un second corps de bâtiment, percé de baies oblongues encadrées de brique, est adossé à la façade latérale sud. Le pignon de l'atelier de fabrication est partiellement enduit et ajouré par une large baie vitrée. Implanté perpendiculairement et avec façade sur rue, le logis patronal, en schiste, a un étage carré et un étage de comble couvert d'un toit brisé en pavillon en ardoise. Les baies de la façade antérieure sont encadrées de granite.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1998

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

Patrimoine industriel