Laiterie industrielle (beurrerie) Emile Nel, puis conserverie Ravilly père et fils, puis société anonyme Rena Conserves et Salaisons de Bretagne, 10, 12 rue Jean Guy (Rennes)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Laiterie industrielle, conserverie

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Beurrerie

Appelation d'usage

Laiterie industrielle (beurrerie) Emile Nel, puis conserverie Ravilly père et fils, puis société anonyme Rena Conserves et Salaisons de Bretagne

Titre courant

Laiterie industrielle (beurrerie) Emile Nel, puis conserverie Ravilly père et fils, puis société anonyme Rena Conserves et Salaisons de Bretagne, 10, 12 rue Jean Guy (Rennes)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Rennes ; 10, 12 rue Jean Guy

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Adresse de l'édifice

Jean Guy (rue) 10, 12

Références cadastrales

1980DL 117, 376

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal, bureau, jardin, cour, enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1920, 1929

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques

Description historique

La laiterie industrielle Emile Nel est fondée en 1878. En 1882, l'établissement est récompensé par une médaille d'or à l'exposition de Paris, d'autres médailles et prix suivront. En 1909, la beurrerie-laiterie est spécialisée dans la fabrication de beurres extra fins. En 1919, une conserverie est installée sur le site et est inscrite sous la raison sociale Ravilly père et fils. Constituée en société en nom collectif, elle est spécialisée dans la fabrication et le commerce de tous produits alimentaires et plus spécialement l'achat de bestiaux et de viandes vives ou abattues, leur revente ou mises en conserve, ainsi que tous fruits, légumes, poissons ou pâtes. En 1920, agrandissement de l'usine. Le 30 avril 1921, la société Ravilly père et fils est dissoute. Le 27 décembre 1926, création, sous la forme anonyme, d'une société qui prend le nom de société anonyme Réna Conserves et Salaisons de Bretagne au capital social de 155 000 f. En 1929, surélévation des bureaux. En 1930, la société fournit l'armée en viande fraîche et fabrique des conserves de viandes et de légumes. Liée à la crise de 1929, la hausse de la viande et la baisse survenue sur les cuirs verts font subir à la conserverie de grosses pertes. La fabrique de conserves de viande est alors suspendue, tandis que celle de conserves de légumes fonctionne au ralenti et ne produit plus qu'environ 20 t au lieu de 60 t. En mai 1930, Ravilly père et fils démissionnent. L'usine, dans une position très incertaine, est alors reprise par M. Guillot. En juin 1931, licenciement du personnel de la maison Ravilly avant liquidation judiciaire. Aujourd'hui, les bâtiments sont occupés par une association.En 1931, la conserverie emploie cinq hommes et six femmes. En juin 1931, il ne reste que deux hommes et une femme pour la liquidation des comptes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, enduit

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, , achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Etablissement composé de deux séries de plusieurs corps de bâtiment alignés, placés de part et d'autre d'une cour fermée. Au nord de la cour, se situent : le bâtiment des bureaux à un étage carré, enduit, percé de baies en plein cintre au rez-de-chaussée et de fenêtres barlongues au premier étage couvert d'un toit à longs pans en ardoises ; ainsi qu'une partie des ateliers de fabrication. En rez-de-chaussée, ils sont construits en briques et couverts d'un toit à longs pans en ardoises avec un léger avant-toit orné d'un lambrequin. Du côté sud de la cour, sont implantés parallèlement : le logis patronal au centre, encadré, de part et d'autre, d'un autre atelier de fabrication et de l'ancienne serre des légumes. L'atelier de fabrication, de plan en L, construit en briques, compte un étage de comble à surcroît. Sa partie longitudinale est couverte d'un toit à longs pans en ardoises, tandis que son aile transversale est surmontée d'une croupe. Le logis patronal, entièrement enduit, a un étage carré et un étage de comble à surcroît couvert d'un toit à longs pans en ardoises. Ses façades antérieure et postérieure sont rythmées par trois travées de baies, barlongues au premier étage et en plein cintre au rez-de-chaussée.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Laiterie industrielle (beurrerie) Emile Nel, puis conserverie Ravilly père et fils, puis société anonyme Rena Conserves et Salaisons de Bretagne, 10, 12 rue Jean Guy (Rennes)
Laiterie industrielle (beurrerie) Emile Nel, puis conserverie Ravilly père et fils, puis société anonyme Rena Conserves et Salaisons de Bretagne, 10, 12 rue Jean Guy (Rennes)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image