Usine de chaussures Berthelot frères, puis Gaignon et Berthelot, puis Gaignon et Hodebert, puis Chaussures Armoric, actuellement école de danse Anne de Bretagne, 23 rue Gurvand (Rennes)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de chaussures

Appelation d'usage

Usine de chaussures Berthelot frères, puis Gaignon et Berthelot, puis Gaignon et Hodebert, puis Chaussures Armoric, actuellement école de danse Anne de Bretagne

Destination actuelle de l'édifice

École de danse

Titre courant

Usine de chaussures Berthelot frères, puis Gaignon et Berthelot, puis Gaignon et Hodebert, puis Chaussures Armoric, actuellement école de danse Anne de Bretagne, 23 rue Gurvand (Rennes)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Rennes ; 23 rue Gurvand

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Adresse de l'édifice

Gurvand (rue) 23

Références cadastrales

1980BS 303, 304

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal, enclos

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1897, 1931

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

Rallé (entrepreneur)

Description historique

Usine de chaussures de luxe pour hommes, femmes et enfants Berthelot attestée dès 1882. En 1897, l'usine est agrandie avec la construction de nouveaux ateliers par l'entrepreneur Rallé. Société en nom collectif entre A.-M. et L. Berthelot sous la raison sociale Berthelot frères, elle est modifiée les 27 et 28 décembre 1900 pour devenir la nouvelle société anonyme de Paris. En 1909, toutes les chaussures fabriquées par l'usine Bethelot sont vendues dans ses magasins de détail situés à Paris, à Rennes et à Nantes. En plus des articles en rayon, elle fabrique aussi des chaussures sur mesure et possède une collection de formes spécialement affectées à chacun de ses clients habituels. Le 30 juin 1919, constitution de la société en nom collectif Gaignon et Berthelot pour l'exploitation de l'usine. Dès lors, la société a pour objet la fabrication et le commerce de la chaussure marque Berthelot tant en France qu'à l'étranger. Le 31 mai 1924, Usine de chaussures de luxe Berthelot pour hommes, femmes et enfants attestée dès 1882. En 1897, l'établissement est agrandi avec la construction de nouveaux ateliers par l'entrepreneur Rallé. Société en nom collectif entre A.-M. et L. Berthelot sous la raison sociale Berthelot frères, elle est modifiée les 27 et 28 décembre 1900 pour devenir la nouvelle société anonyme de Paris. En 1909, toutes les chaussures fabriquées par l'usine Berthelot sont vendues dans ses magasins de détail situés à Paris (75), à Rennes et à Nantes (44). En plus des articles en rayon, elle fabrique aussi des chaussures sur mesure et possède une collection de formes spécialement affectées à chacun de ses clients habituels. Le 30 juin 1919, constitution de la société en nom collectif Gaignon et Berthelot pour l'exploitation de l'usine. Dès lors, la société a pour objet la fabrication et le commerce de la chaussure de marque Berthelot, tant en France, qu'à l'étranger. Le 31 mai 1924, dissolution de la société Gaignon et Berthelot. En novembre 1931, construction du logis patronal de M. Gaignon qui continue d'exploiter l'usine avec un nouvel associé : M. Hodebert. En février 1932, liquidation judiciaire de l'établissement. Dès avril 1932, les Chaussures Armoric, établies à Fougères (35) où sévit la grève, s'installent dans l'ancienne fabrique Gaignon et Hodebert. En septembre 1940, les bâtiments sont occupés par l'établissement A. Chapin spécialisé dans les fournitures générales pour bureaux, articles de tabac et articles de chasse. La date de cessation d'activité de l'établissement Chapin est inconnue. Aujourd'hui, l'ancienne fabrique de chaussures abrite l'Académie de danse classique Anne de Bretagne.En 1885, l'usine de chaussures Berthelot emploie cent deux personnes. En 1918, l'établissement occupe soixante-deux salariés, soit dix-huit machinistes, sept monteurs, deux talonniers, deux brocheurs. En 1927, l'usine de chaussures Gaignon emploie cent six personnes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, schiste, enduit, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Typologie de couverture

Verrière, toit à longs pans, toit en pavillon, pignon découvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, , achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Usine située dans un enclos. L'atelier de fabrication, de plan rectangulaire, avec pignon découvert en façade, est construit en briques et en schiste enduit et compte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage carré. Il est couvert d'un toit à longs pans en ardoises percé d'une verrière. La façade antérieure, éclairée par trois travées de baies, est flanquée, à l'ouest, d'une petite tour carrée couverte d'un toit en pavillon en ardoises. La façade postérieure présente un aspect plus modeste associant schiste et briques. Le logis patronal des frères Berthelot, à côté de l'usine, se caractérise par son aspect monumental qui mêle le schiste et la brique.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection

Eléments remarquables dans l'édifice

Logement patronal

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Usine de chaussures Berthelot frères, puis Gaignon et Berthelot, puis Gaignon et Hodebert, puis Chaussures Armoric, actuellement école de danse Anne de Bretagne, 23 rue Gurvand (Rennes)
Usine de chaussures Berthelot frères, puis Gaignon et Berthelot, puis Gaignon et Hodebert, puis Chaussures Armoric, actuellement école de danse Anne de Bretagne, 23 rue Gurvand (Rennes)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image