Usine de construction automobile A. Quinton et fils, actuellement immeuble à logements

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de construction automobile

Destination actuelle de l'édifice

Immeuble à logements

Titre courant

Usine de construction automobile A. Quinton et fils, actuellement immeuble à logements

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Rennes

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Rennes centre-ouest

Adresse de l'édifice

Saint-Malo (rue de) 6, 8, 10

Références cadastrales

1980 AB 339 à 341

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle, 2e quart 20e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1927, 1933

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Rallé (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Usine de construction automobile édifiée vers 1901 par l'architecte Rallé. A cette date, l'usine comprend un atelier de peinture, un atelier de vernissage, une forge, un atelier de charronnage, une salle d'exposition, un magasin et un logement. Vers 1920, il s'agit de la manufacture de voitures de luxe et de commerce la plus importante de la région. Elle est dotée d'un atelier mécanique moderne. Le 9 juillet 1925, constitution, pour six ans, d'une société en nom collectif entre A.-M. Quinton père et P. Quinton fils, inscrite sous la raison sociale A. Quinton et fils. M. Quinton père fait alors apport du fonds de commerce de la carrosserie, de la sellerie et de la fabrique de voiture en tous genres qu'il exploitait antérieurement à la même adresse, pour la somme de 50 000 F. En avril 1927, M. Quinton est autorisé à construire son nouveau logis au 10 rue de Saint-Malo avec un magasin au rez-de-chaussée et trois étages à usage d'appartements. En 1928, transformation de la société en nom collectif en SARL sous la même raison sociale A. Quinton et fils, avec un capital de 350 000 F. En 1933, une partie des ateliers de carrosserie sont aménagés en petits appartements. La date de cessation d'activité est inconnue. Aujourd'hui les bâtiments abritent un immeuble à logements. En 1927, la société A. Quinton et fils emploie vingt-deux personnes.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, calcaire, granite, pierre de taille, moyen appareil, grès, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans, toit à longs pans brisés

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'usine forme un plan rectangulaire composé de quatre corps de bâtiment qui enserrent une cour fermée. Une porte cochère, surmontée d'un linteau en métal et débouchant sur la cour, est flanquée, sur sa droite, de la vitrine du magasin industriel. La façade antérieure est rythmée par trois travées de fenêtres surmontées de plates-bandes et munies, au premier étage, de balconnets en fer forgé, au second étage d'un balcon supporté par des consoles et filant sur l'ensemble de la façade, puis au troisième étage de simples garde-corps. Le premier étage est construit en pierre de taille de calcaire, les deux étages supérieurs étant en brique. Le logis patronal, édifié à proximité en 1927, comte cinq niveaux dont un étage de comble. Il est construit en moellons de grès et présente deux travées de baies encadrées de brique formant également les chaînages d'angle. Les différents ateliers de fabrication, peinture, vernissage, forge et salle d'exposition sont construits en brique. Ils présentent deux étages carrés et s'organisent autour de la cour fermée. Leurs façades sont rythmées verticalement et horizontalement par de longues poutres et poteaux formant quadrillage, ossature qui souligne ainsi les différents niveaux et travées. Certains points de jonction de ces éléments porteurs sont marqués par des tirants décoratifs.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67