usine de machines agricoles Chevrier, puis scierie

Désignation

Dénomination

usine de construction mécanique, scierie

Précision sur la dénomination

usine de machines agricoles

Titre courant

usine de machines agricoles Chevrier, puis scierie

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Retiers

Aire d'étude

Ille-et-Vilaine

Canton

Retiers

Adresse

Louis-Pasteur (rue) 14

Référence cadastrale

1996 AD 49, 50

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal, magasin industriel, entrepôt industriel

Historique

Datation des campagnes principales de construction

limite 19e siècle 20e siècle

Justification de la datation

daté par source, daté par tradition orale

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

En 1909, d'après un en-tête de facture, l'usine de construction mécanique Marin Chevrier fils fabrique de l'outillage agricole : faucheuses, moissonneuses, charrues de tous systèmes, herses, houes, semoirs, tarares, ou encore pressoirs. Une activité de scierie est exercée en parallèle. L'usine a cessé de fonctionner dans les années 1980. Actuellement, les bâtiments sont désaffectés. En 1909, mention d'une chaudière à vapeur provenant du constructeur Guilbaud frères, à Nantes (44). Elle présente alors une forme tubulaire en T, une surface de chauffe de 6, 90 m2 et un timbre de 7 kg.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

schiste, granite, moellon, essentage de planches

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

1 étage carré, étage de comble

Type de la couverture

toit à longs pans, croupe

Source de l'énergie

énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire description

L'atelier de fabrication, en rez-de-chaussée, est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Le logis patronal, à un étage carré et un étage de comble, est construit en schiste et couvert d'un toit à croupe en ardoise. Ses chaînes d'angle ainsi que les encadrements des baies sont en pierre de taille en granite. Sur la façade antérieure, les deux portes-fenêtres, à arc surbaissé et surmontées d'une plate bande, donnent sur un long balconnet à garde-corps en fer forgé. L'ancien magasin, percé d'une vitrine, flanque le logement au sud.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

1998

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

Patrimoine industriel