Conserverie (confiturerie) d'Arvor, puis usine de matières plastiques, puis usine de peausserie, actuellement usine de produits agro-alimentaires Champignons de Bretagne, 27 rue Cawiézel (Messac fusionnée en Guipry-Messac en 2016)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Conserverie, usine de matières plastiques, usine de peausserie, usine de produits agro-alimentaires

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Confiturerie

Appelation d'usage

Conserverie (confiturerie) d'Arvor, puis usine de matières plastiques, puis usine de peausserie, actuellement usine de produits agro-alimentaires Champignons de Bretagne Messac

Destination actuelle de l'édifice

Usine de produits agro-alimentaires

Titre courant

Conserverie (confiturerie) d'Arvor, puis usine de matières plastiques, puis usine de peausserie, actuellement usine de produits agro-alimentaires Champignons de Bretagne, 27 rue Cawiézel (Messac fusionnée en Guipry-Messac en 2016)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Ille-et-Vilaine (35) ; Messac ; 27 rue Cawiézel

Précision sur la localisation

Commune fusionnée après inventaire : Commune inventoriée sous le nom de Messac

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Bain-de-Bretagne

Lieu-dit

Messac

Adresse de l'édifice

Cawiézel (rue) 27

Références cadastrales

1983AC 339, 340

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, entrepôt industriel, transformateur, voie ferrée, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1913

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale, daté par travaux historiques

Description historique

"La confiturerie d'Arvor est fondée en 1913 par H. Lorin. En 1925, elle constitue la première usine créée en Bretagne selon un procédé bien connu des Allemands avant la guerre, à savoir la fabrication de confiture-compote avec des pommes françaises. Cette usine présente le double objectif de lutter contre l'exportation des fruits français et de laisser dans le pays de production tous les bénéfices que peut apporter la transformation d'un produit agricole. A ses débuts, l'établissement est spécialisé dans la concentration des jus de pommes douces afin d'obtenir le "Pomme" ou "Apelkrauft" des Allemands. En 1917, son installation et sa situation lui permettent de transformer quotidiennement 40 à 50 000 kg de pommes fraîches en jus concentrés, pulpes, gelées, marmelades et compotes. En 1925, l'usine fabrique des jus concentrés de pommes aigres, le Pommona d'Arvor, destiné à la fabrication des gelées en traitant des pommes aigres et des fruits frais. Ainsi, elle peut livrer à sa clientèle un produit qui renferme tous les composants du fruit frais (sucres, acides végétaux, parfums), intégralement conservés dans le jus concentré de marque Arvor avec les extraits pectiques de marcs de cidrerie. L'usine produit aussi toutes sortes de gelées et de confitures : gelées de pommes, d'oranges, de groseilles et confitures de reine-claude, d'abricot, de mirabelle, etc. Après s'être difficilement relevée de la crise économique de 1931, l'usine travaille ensuite pour le ravitaillement et l'armée d'occupation. En 1943, la confiturerie traite quotidiennement 16 t de gelées et confitures et 50 à 60 t de pulpes de pomme. L'établissement cesse son activité en 1953. Durant une brève période, les locaux sont occupés par une usine de matières plastiques qui fabrique du polystyrène expansé. Puis une usine de peausserie, spécialisée dans la collecte et le traitement de différents cuirs, est installée dans les bâtiments. Enfin, depuis 1989, le site est occupé par la société Champignons de Bretagne Messac qui réalise une culture en masse de champignons.En 1917, la confiturerie d'Arvor emploie deux cent cinquante ouvriers et cent vingt dans les années 1942-1943."

Description

Matériaux du gros-œuvre

Schiste, enduit, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, demi-croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, , achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Site à l'origine desservi par le chemin de fer, composé de plusieurs corps de bâtiment répartis autour d'une cour. L'atelier de fabrication, en rez-de-chaussée, recouvert d'un enduit blanc et percé de portes en plein cintre, est couvert d'un toit à longs pans en ardoises. Les bureaux, également enduits, percés de fenêtres à arc surbaissé, ont un étage carré couvert d'un toit à demi-croupes en ardoises. Les autres corps de bâtiment ont un rez-de-chaussée et un étage de comble à surcroît avec lucarnes passantes et toit à longs pans en ardoises.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel d'Ille-et-Vilaine)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Conserverie (confiturerie) d'Arvor, puis usine de matières plastiques, puis usine de peausserie, actuellement usine de produits agro-alimentaires Champignons de Bretagne, 27 rue Cawiézel (Messac fusionnée en Guipry-Messac en 2016)
Conserverie (confiturerie) d'Arvor, puis usine de matières plastiques, puis usine de peausserie, actuellement usine de produits agro-alimentaires Champignons de Bretagne, 27 rue Cawiézel (Messac fusionnée en Guipry-Messac en 2016)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image