Briqueterie et usine de chaux, puis distillerie, puis scierie, actuellement maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de chaux, briqueterie, distillerie, scierie

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Briqueterie et usine de chaux, puis distillerie, puis scierie, actuellement maison

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Dol-de-Bretagne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

Dol-de-Bretagne

Adresse de l'édifice

Lavanderie (passage de la) 8

Références cadastrales

1982 ZA 6, 7

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1851

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

En juin 1851, Lainé Ramé est autorisé à établir un four à chaux ainsi qu'un four à brique dans son pré situé au Pont-Labbat, à proximité du lieu-dit la Lavanderie. Son intention est de faire chauffer le four à chaux douze jours par an et huit jours au plus pour le four à brique. La terre est alors tirée des terrains qui borde la route de la Fresnais, entre le Pont-Neuf et la Fauvellière. En 1856, mention d'une distillerie d'eau-de-vie, de betteraves et de carottes appartenant à Victor Ramé. Les résidus de cette fabrication servent à l'engraissement de quelque quatre-vingts vaches et à des porcs abrités dans une étable. En 1880, l'établissement est vendu à M. Magny. Trois ans plus tard, l'usine subit une importante inondation qui détériore les bâtiments, ainsi que l'outillage. En raison de sa situation géographique à proximité des marais, ce phénomène se répète plusieurs années de suite jusqu'à la fermeture de l'établissement en 1895. En 1977, mention d'une scierie mécanique dirigée par M. Bellissant qui exploite également un atelier de toiles à cidre et de claies de pressoir. La date de cessation d'activité est inconnue. Actuellement, l'ancien atelier de fabrication abrite une maison.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Toit à longs pans, croupe

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication, à un étage en surcroît et bâti en brique, s'organise en deux corps de bâtiment accolés avec pignon en façade ; il est couvert d'une toiture à longs pans en tuile mécanique. Sa façade antérieure est percée de trois baies en plein cintre. Ses chaînes d'angle sont en pierre de taille de granite en besace. Le logis patronal, situé à l'arrière, compte un étage carré couvert d'un toit à croupe.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1999

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67