Distillerie dite Coopérative Cidricole et Pomologique de Bretagne la Guerchaise, et distillerie du Blavet, puis Société des industries agricoles et alimentaires de l'ouest, actuellement magasin de commerce

Désignation

Dénomination de l'édifice

Distillerie

Destination actuelle de l'édifice

Magasin de commerce

Titre courant

Distillerie dite Coopérative Cidricole et Pomologique de Bretagne la Guerchaise, et distillerie du Blavet, puis Société des industries agricoles et alimentaires de l'ouest, actuellement magasin de commerce

Localisation

Localisation

Bretagne 35 Guerche-de-Bretagne (La)

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Ille-et-Vilaine

Canton

La Guerche-de-Bretagne

Lieu-dit

Le Pré des Euches

Adresse de l'édifice

Léon Rousseau (rue) 6

Références cadastrales

1998 AN 73

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, logement d'ouvriers, bureau d'entreprise, entrepôt industriel, cheminée d'usine, cuvage, enclos, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 20e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Distillerie syndicale créée et autorisée en 1906 par la commission sanitaire suite à la demande du syndicat agricole et horticole de La Guerche-de-Bretagne. En 1926, elle devient la Coopérative Cidricole et Pomologique de Bretagne la Guerchaise, société coopérative au capital de 150 000 f. Elle a pour objet l'utilisation en commun des fruits à cidre et à poiré provenant exclusivement des exploitations agricoles de ses membres. Elle propose de traiter ces fruits dans le but d'une production de cidre et de poiré, de moûts concentrés, de sirops et de tous les sous-produits de la pomme. En 1928, en raison de son caractère déficitaire, elle est absorbée par voie de fusion par la Distillerie du Blavet, société anonyme au capital de 9 125 000 f, dont le siège est à Paris (75). En 1971, elle appartient à la Société des industries agricoles et alimentaires de l'ouest spécialisée dans la cidrerie, la distillerie et la fabrication de jus de fruit. Sa production s'élève de 50 à 90 000 hl par an, tous produits confondus. Elle exporte dans de nombreux pays européens. La distillerie cesse de fonctionner en 1985. Le site est actuellement occupé par la Société Doineau, spécialisée dans le négoce en bois : bois, matériaux, panneaux, menuiserie, isolation, placoplâtre. En 1928, attestation d'une chaudière semi-tubulaire de 36 m2, d'une chaudière Field de 11 m2, d'un alambic Wauquier semi-continu, de trois alambics Egrot, système Guillaume, d'un ballon détendeur de vapeur Egrot, d'un moteur à gaz pauvre de marque Labbé développant 65 ch et d'un gazogène Labbé. En 1971, la distillerie emploie trente sédentaires et quatre-vingt-dix saisonniers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton, parpaing de béton, enduit, brique, granite, moellon

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique, ardoise, matériau synthétique en couverture

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré

Typologie de couverture

Croupe, demi-croupe, toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique, produite sur place, énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

Site enclos relativement complexe desservi à proximité par le chemin de fer. L'ensemble des bâtiments liés à la production est construit en parpaing de béton enduit. En rez-de-chaussée, ils sont surmontés d'un toit à longs pans avec matériau synthétique en couverture. Cheminée d'usine en brique. Le bureau, en rez-de-chaussée, est construit en parpaing de béton et couvert d'un toit à longs pans en tuile mécanique. Le logement ouvrier, de plan en L, est édifié en granite et en brique. Il compte un étage carré couvert d'un toit à demi-croupe pour le corps transversal, et un étage de comble couvert d'un toit à croupe en ardoise pour le corps longitudinal. Ses façades sont percées de baies en plein cintre encadrées de brique. Ce logement présente une architecture soignée avec un décor de céramique polychrome.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1998

Date de rédaction de la notice

1998

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

Patrimoine industriel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67