Tour porte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Tour porte

Titre courant

Tour porte

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gers (32) ; Fourcès

Canton

Montréal

Références cadastrales

1835 D 328, 2016 AD non cadastré

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, , limite 13e siècle 14e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

Limite 15e siècle 16e siècle

Description historique

La tour-porte a été édifiée en deux phases principales de construction. La première est un simple percement dans l’enceinte probablement au 12e siècle. Elle correspond à la partie interne de la porte, avec l’arc en plein-cintre. La tour a été édifiée en avant et au-dessus de cette porte vers la fin du 13e siècle ou le début du 14e siècle. Dans les documents du 15e siècle, elle est encore appelée « porte neuve » (AD Gers, E suppl. 224). Il y a certainement eu une reprise partielle de la porte antérieure à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle. Cette reprise correspond aux pierres en calcaire plus gris, dit de l’Agenais, qui est couramment employé dans cette zone du département à cette période (voir la maison dite « du bailli » à Montréal). La tour est dite « tour de l’horloge » dans les documents du 17e siècle (Fonds Loubès). Elle sert donc probablement de beffroi depuis cette période. Les piédroits des deux portes ont été retaillés probablement à l’Époque contemporaine pour permettre le passage de charrettes plus larges. La tour-porte est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques. L’intérieur de l’édifice n’a pas été visité. Seule une étude archéologique du bâti pourrait permettre de préciser et d’affiner les différentes phases de construction (plusieurs coups de sabre dans la maçonnerie restent à ce jour inexpliqués).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moyen appareil

Matériaux de la couverture

Tuile creuse, tuile plate

Description de l'élévation intérieure

3 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau brisé

Typologie de couverture

Toit en pavillon

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours, en maçonnerie, , escalier de distribution extérieur : escalier droit, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

La tour-porte de Fourcès est implantée à l’ouest du village, à l’extrémité de la rue de l’Horloge. Elle est saillante par rapport au mur d’enceinte au nord et dans le prolongement de ce dernier au sud. La tour-porte est conservée sur quatre niveaux. La porte en arc brisé ouvre sur un couloir en berceau brisé donnant sur la porte en plein-cintre. Le couloir est légèrement désaxé par rapport à la porte en plein-cintre d’origine. Les deux portes ne sont donc pas parallèles. Le premier étage est souligné par un alignement de trous de boulin en façade, probables vestiges d’une structure en bois aujourd’hui disparue. Sur la face interne subsiste, au même niveau, un corbeau en quart-de-rond ayant probablement la même fonction. Le deuxième étage est percé, en façade, de deux petites ouvertures semblables à celles que l’on retrouve sur le clocher de l’église. Il pourrait s’agir de petites ouvertures de tir même si elles présentent de très faibles dimensions. Au troisième étage s’ouvre, toujours en façade, une fenêtre trilobée. L’horloge est installée à ce même niveau, sur la face interne, du côté du village. L’accès au premier étage de la tour se fait par le chemin de ronde sur les deux faces latérales. Actuellement, l’accès au chemin de ronde s’effectue par un escalier tournant en maçonnerie puis une échelle de meunier en bois accolés dans l’angle sud-est de la tour. La tour-porte est bâtie pour l’essentiel en moyen appareil de calcaire. Le toit en pavillon couvert de tuiles creuses est surmonté d’un clocheton en bois au toit en pavillon couvert de tuiles plates.

Protection

Date et niveau de protection de l'édifice

1937/05/13 : inscrit MH partiellement

Précision sur la protection de l'édifice

Tour et passage voûté : inscription par arrêté du 13 mai 1937

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Passage couvert ; tour ; voûte

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1992

Date de rédaction de la notice

1992 ; 2016

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Comet Anaïs

Cadre de l'étude

Inventaire topographique,enquête thématique départementale (Les transformations des agglomérations en Gascogne gersoise à la fin du Moyen Age)

Typologie du dossier

Dossier individuel

tour porte
tour porte
(c) Inventaire général Région Occitanie
Voir la notice image