Château fort dit Castellu di Cinarca

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château fort

Appelation d'usage

Castellu di Cinarca

Titre courant

Château fort dit Castellu di Cinarca

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Casaglione

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Cruzini-Cinarca

Lieu-dit

U Castellu

Références cadastrales

1991 C non cadastré

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Ce château littoral, stratégiquement et symboliquement le plus important du Delà des Monts est considéré comme le château éponyme des familles seigneuriales possessionnées dans le sud de l'île (des seigneurs de Leca à ceux de la Rocca, tous se qualifient de "Cinarchesi"). Les traditions médiévales, rapportées par les chroniqueurs, notamment Giovanni della Grossa au milieu du XVe siècle, donnaient une origine très ancienne au château (tout début du IXe siècle) et l'associaient à l'épopée de chevaliers romains, Ugo Colonna et son fils Cinarca, héros d'une "reconquista" sur les Maures, d'où la forte charge symbolique attachée à ce château dont la possession conférait une réelle prééminence sur les autres Cinarchesi. Si l'absence de travaux archéologiques sur le site ne permet pas de confirmer cette origine médiévale, une proposition de fondation au milieu du Xe siècle, comme la plupart des castelli insulaires, peut être avancée. Ce château fait l'objet de nombreuses mentions dans les récits des chroniqueurs. Il apparaît notamment lors des campagnes militaires génoises de la fin du XIIIe siècle et en 1358, date à laquelle il est épargné pour servir de siège de justice alors que se propage dans toute l'île une révolte antiseigneuriale qui entraîne la destruction de nombreuses forteresses privées. Si on constate une fréquence plus grande d'occupation du site par les seigneurs de Leca au milieu du XVe siècle, des chefs de guerre issus de la maison de la Rocca ou de celle d'Istria ont épisodiquement possédé le château ainsi que des patriciens génois agissant pour le compte de Gênes (les Doria, les Fregosi, les Lomellini). L'Office de Saint-Georges a aussi installé des garnisons dans le château en l'absence de point d'appui permanent sur la côte ouest entre Calvi et Bonifacio. Il en est ainsi à la fin de 1454 suite au siège dont est victime Raffè da Leca avant de devoir abandonner la forteresse à l'Office. Retombé un moment entre les mains de la famille da Leca, il est repris en 1487 au cours de la répression antiseigneuriale menée par l'Office qui décide finalement de le détruire en 1494.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Commentaire descriptif de l'édifice

Du château érigé sur une butte bien individualisée du golfe de Sagone, à 222 mètres d'altitude, au-dessus de Tiuccia, il ne reste que l'arase des murs. Seule une série d'inventaires rédigés entre 1457 et 1460 permet de mieux comprendre l'organisation générale complexe du château : il serait composé d'un édifice principal élevé sur deux niveaux appelé "palazzo" qui paraît s'appuyer sur une grosse tour ronde (les murs encore visibles ont une épaisseur de 2 m 50 à 3 m pour un diamètre de 13 m environ) dite "torre bianca", élevée sur trois niveaux couverts d'une terrasse, le tout entouré d'une enceinte. Une chapelle, sous le vocable de Saint-Antoine, est également mentionnée dans ces inventaires. Elle était située à proximité du château sur un petit col où passait la route menant de la plaine du Liamone au château.

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2007

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bernard Guillaume, Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23

1/3
château fort dit castellu di Cinarca
château fort dit castellu di Cinarca
© Collectivité Territoriale de Corse
Voir la notice image