Moulin à farine

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à farine

Titre courant

Moulin à farine

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Santa-Maria-Siché

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Santa-Maria-Siché

Lieu-dit

Apà

Références cadastrales

1880 B 326, 2010 B non cadastré

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Apà (le)

Partie constituante non étudiée

Bief de dérivation, logement

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1807, 1867, 1870

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Ornano Antoine (maître d'ouvrage)

Description historique

Moulin à farine actionné par une roue hydraulique horizontale construit en 1807 pour Antoine Ornano, comme l'indique "l'état des moulins en activité" dressé en 1828 (A. D. Corse-du-Sud - 6 M 1020). Equipé jusqu'en 1867 d'une seule paire de meules, il utilise deux personnes pour son fonctionnement et chôme deux mois par an, en raison de l'étiage du cours d'eau. Remanié à cette date pour accueillir une deuxième paire de meules, il est agrandi en 1870 en vue d'en abriter une troisième, comme le révèlent les mentions portées sur les "carnets portatifs des établissements industriels pour la contribution des patentes pour la commune de Santa-Maria-Siché" établis de 1872 à 1887, mentions complétées par la valeur vénale du bâtiment et de la chute d'eau : 4400 francs ainsi que de l'outillage : roue hydraulique, engrenages, meules et accessoires : 2600 francs (A. D. Corse-du-Sud - 6 M 1031 et 6 M 1035). Notons que la troisième paire de meules semble ne jamais avoir été installée, comme le suggère son absence de documentation postérieure. Ainsi, en 1906, seules deux paires de meules sont-elles mentionnées sur "l'état des moulins en activité ou en chômage avec leur force de transformation journalière" dressé par le Directeur des Contributions Directes (A. D. Corse-du-Sud - 6 M 1039). Ce moulin est encore en activité lors de la première guerre mondiale, "écrasant en moyenne 8 quintaux de blé par jour" en 1917 comme l'indique le "Plan Départemental de ravitaillement - Statistiques et ressources" (A. D. Corse-du-Sud 6 M 1074). Il cessera toute production entre les Deux-Guerres.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Matériaux de la couverture

Bois en couverture

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, roue hydraulique horizontale

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Mattioli Mauricette, Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire, patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23