Église dite chapelle Sainte-Marie

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Vocable - pour les édifices cultuels

Sainte-Marie

Appelation d'usage

Chapelle Sainte-Marie

Titre courant

Église dite chapelle Sainte-Marie

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Propriano

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Olmeto

Lieu-dit

Tivolaggio

Références cadastrales

1871 A 317, 1986 A 184

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

3e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1860

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

En 1860, le conseil de fabrique de Tivolaggio décide de reconstruire l'église qui menace ruine et ne contient plus la population de cette commune qui s'élève alors à 130 habitants et qui ne sera rattachée à celle de Propriano qu'en 1974. Un traité est passé avec Pierre Serafini, maître maçon à Sartène, qui s'engage à exécuter les travaux moyennant " la somme de 3000 francs et la fourniture de la pierre, des tuiles et des carreaux de pavage ", et à remettre les clefs de la nouvelle église le 15 novembre. Le 3 novembre, la voûte s'écroule alors qu'elle venait à peine d'être achevée (A.D.2A : 5 V 58). En décembre 1864, l'église est vraisemblablement terminée puisqu'un projet de construction d'un clocher est présenté au préfet. En 1867, un second projet, s'élevant à la somme de 2100 francs, est dressé par Daveluy, dessinateur du Génie (sic). En mai 1868 un secours de 700 francs est accordé par le ministre de la Justice et des Cultes, permettant ainsi de confier à Jean-Paul Corroti, maître maçon à Sartène, les travaux d'achèvement du clocher dès le mois d'août (A.D.2A : 4 V 47).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile mécanique

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

1 vaisseau

Typologie du couvrement

Voûte en berceau plein-cintre

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Commentaire descriptif de l'édifice

Edifice de plan allongé, à chevet plat, formé d'une nef unique et d'un choeur voûtés en berceau plein-cintre. Présence d'un campanile à baie libre.

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Indexation iconographique normalisée

Croix ; ornement à forme végétale ; symbole : religion chrétienne

Protection

Référence aux objets conservés

IM2A000767, IM2A000768, IM2A000763, IM2A002808, IM2A000301

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2001 ; 2008

Date de rédaction de la notice

2002 ; 2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bernard Guillaume, Chessa Roland, Fideli Marie-Antoinette

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Collectivité Territoriale de Corse - Direction du Patrimoine - Service de l'Inventaire du Patrimoine Villa Ripert - 1, cours Général Leclerc - 20000 Ajaccio - 04.95.10.98.22/04.95.10.98.23

1/2
église dite chapelle Sainte-Marie
église dite chapelle Sainte-Marie
© Collectivité Territoriale de Corse
Voir la notice image