écart

Désignation

Dénomination

écart

Titre courant

écart

Localisation

Localisation

Bretagne 29 Clohars-Carnoët

Aire d'étude

Quimperlé

Lieu-dit

le Grand Léty

Référence cadastrale

1994 B1

Milieu d'implantation

en écart

Parties non étud

maison, grange, étable, puits, toit à porcs, cour, four à pain

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle

Datation des campagnes secondaires de construction

16e siècle, 17e siècle

Datation en années

1840, 1858, 1875, 1884, 1898, 1901

Justification de la datation

date portée

Auteurs de l'oeuvre

Personnalitées

Goalen Pierre-Yves (commanditaire) Le Maout Marie-Renée (commanditaire)

Commentaire historique

Situé à la lisière de la forêt de Carnoët, le village a longtemps été propriété de l'abbaye cistercienne de Saint-Maurice d'où semblent provenir quelques éléments remployés suite au démantèlement des bâtiments conventuels au 19e siècle. Les logis les plus anciens remontent aux 16e et 17e siècles. Le cadastre de 1823 reflète une structure semblable à celle actuellement en place, malgré la reconstruction de la plupart des composantes du hameau. Plusieurs logis, reconstruits in situ, portent les dates 1875, 1879 et 1898. Une grange datée 1858 porte le noms des commanditaires, Pierre-Yves Goalen et Marie-Renée Le Maout. Une autre grange et un puits portent respectivement les dates 1840 et 1884. Le dernier logis a été construit en 1901. Le hameau regroupait à l'époque de son extension maximale, sans doute peu avant 1914, une demi douzaine de fermes et comptait une quarantaine d'habitants.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

schiste, moellon, enduit

Matériau de la couverture

ardoise, tuile mécanique

Vaisseau et étage

en rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Commentaire description

La tuile mécanique remplace par endroit le chaume d'origine. Plusieurs anciens logis, en rez-de-chaussée surélevé, ont été déclassés en communs. Les logis du 19e siècle, aux murs enduits, ont un étage carré et des élévations à travées. Une partie des bâtiments est désaffectée ou en mauvais état.

Etat de conservation

désaffecté, mauvais état

Protection

Observations

Malgré le mauvais état de certaines parties, ce hameau est représentatif de la structure agglomérée de l'habitat rural propre aux implantations les plus anciennes ainsi que de l'usage communautaire de certains espaces ou bâtiments.

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2001

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Douard Christel

Cadre de l'étude

inventaire topographique

Dossier

dossier individuel