Usine de produits explosifs dite poudrerie de Pont-de-Buis (Pont-de-Buis-lès-Quimerch)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de produits explosifs

Appelation d'usage

Dit poudrerie de Pont-de-Buis

Titre courant

Usine de produits explosifs dite poudrerie de Pont-de-Buis (Pont-de-Buis-lès-Quimerch)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Finistère (29) ; Pont-de-Buis-lès-Quimerch ; Pont-de-Buis

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Parc Naturel Régional d'Armorique

Canton

Faou (Le)

Adresse de l'édifice

Pont-de-Buis

Références cadastrales

1986 AB AL

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Douffine (rivière)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle ; 18e siècle ; 19e siècle ; 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1688

Commentaires concernant la datation

Daté par source ; daté par travaux historiques

Description historique

Création du premier moulin à poudre en 1688 sur l'initiative de Desclouzeaux, intendant de la Marine à Brest. En 1690, trois moulins permettent la fabrication de 78 milliers de poudres par mois. Le premier directeur connu, Gilbert de La Forêt, commande en 1694 deux étuves à sécher aux forges de Paimpont (Ille-et-Vilaine), fait construire sa demeure et aménage un quai le long de la Douffine. Au 18e siècle, l'établissement couvre une superficie de 36 152 mètres carrés. En 1775, la ferme générale des poudres devient régie des poudres, le chimiste Laurent Antoine Lavoisier étant temporairement régisseur. La poudrerie est attaquée par les Chouans en 1795. Acquisition de nouveaux terrains à partir de 1841, suivis d'aménagements de la Douffine, de la création de nouveaux ateliers et de la modernisation complète des installations fabriquant des explosifs et des poudres de chasse. Terrains, immeubles et matériels sont évalués en 1865 à 1 052 848 Francs. Construction de nouveaux ateliers entre 1871 et 1914 et modernisation des procédés de fabrication. En 1881, construction de la maison (détruite) du directeur. Durant la Première Guerre mondiale, la production, assurée par 5500 ouvriers et ouvrières, atteint 50 tonnes par jour. Entre 1947 et 1966, commandes off-shore. En 1975, une explosion entraîne la mort de trois personnes et détruit la plus grande partie des installations. Reconstruction de la totalité des ateliers et développement de la fabrication des poudres de chasse et de la pyrotechnie.

Description

État de conservation (normalisé)

Remanié ; détruit

Protection et label

Typologie de la zone de protection

Site inscrit ; parc naturel régional

Intérêt de l'édifice

À signaler ; à étudier

Observations concernant la protection de l'édifice

Site inscrit des Monts d'Arrée (Site pluricommunal) : arrêté du 10/01/1966. D´un intérêt national, la fabrication des poudres et salpêtres, dangereuse et hautement surveillée, a profondément marqué la mémoire collective, le site même et le pays environnant depuis la création de l´établissement à la fin du 17e siècle sur l´initiative de l´Intendant de la Marine à Brest. Le site, avec un accès direct à la mer, fournissait les deux énergies nécessaires, l´eau et le bois. Nécessitant une main-d´oeuvre importante, la poudrerie et les installations industrielles qui y sont rattachées connaissent des transformations constantes suite à l´évolution des sciences. En 1996, l´établissement mi-public, mi-privé, avait diversifié ses activités et était spécialisé dans la fabrication de poudres de chasse, de composantes de la pyrotechnie ou encore de dispositifs de sécurité automobile.Site inscrit des Monts d'Arrée (Site pluricommunal) : arrêté du 10/01/1966.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public ; propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

1996

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Douard Christel

Cadre de l'étude

Inventaire topographique (Le Faou)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35