Usine de construction électrique (usine de fabrication de moteurs électriques) dite usine Jacquet

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de construction électrique

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Usine de fabrication de moteurs électriques

Appelation d'usage

Usine Jacquet

Titre courant

Usine de construction électrique (usine de fabrication de moteurs électriques) dite usine Jacquet

Localisation

Localisation

Normandie ; Eure (27) ; Vernon ; 99-103 route de Paris

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Haute-Normandie

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Vernon

Canton

Vernon Nord

Lieu-dit

Gamilly

Adresse de l'édifice

Paris (route de) 99-103

Références cadastrales

1979 XC 707.708

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Partie constituante non étudiée

Cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Auteur de l'édifice

Astorg Marcel (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

Apprentis auprès de leur père comme artisans du bois et du fer dans les années 1860, les trois frères Jacquet créèrent ensuite un atelier consacré à la construction des machines agricoles. Ensuite, leur activité se diversifia : constructions mécaniques, machines à vapeur, pompes, engrenages, roues hydrauliques. Dans les années 1880, les frères Jacquet décidèrent de s'orienter vers la construction de moteurs électriques. En 1889 est créée la société "Ateliers de construction de Vernon Jacquet Frères (Ingénieurs, Constructeurs, Electriciens) " qui recevra des commandes de la France entière. Les bâtiments étaient alors situés vers l'hôpital. L'entreprise comptait 180 employés à la fin du siècle. Elle fabriquait des moteurs électriques de 1, 5 à 1500 kW. A l'Exposition Universelle de 1900, la Société Jacquet remporta une médaille d'or. En 1914, elle fabriqua des obus de 75 ; après la guerre, elle se spécialisa dans les moteurs pour la marine. En 1947, l'architecte Marcel Astorg dresse un projet de bâtiment. En 1987, l'usine fut rachetée par Bull Electric, firme anglaise fabricant des moteurs électriques depuis 1897. Finalement fermée en 1992, les bâtiments sont alors abandonnés ; ils sont démolis en 1993-1994 pour laisser place à la construction de logements sociaux par la société du logement familial de l'Eure.

Description

État de conservation (normalisé)

Détruit

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1995

Date de rédaction de la notice

1995

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Bocard Hélène

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Haute-Normandie - Service chargé de l'inventaire 2, rue Maladrerie 76000 Rouen - 02.32.08.19.80