Maison d'Edouard de Vregille et de Louise Pourtier de Chaucenne

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Appelation d'usage

D'Edouard de Vregille et de Louise Pourtier de Chaucenne

Titre courant

Maison d'Edouard de Vregille et de Louise Pourtier de Chaucenne

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Rougemont ; 2 rue de la Petite Côte

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Rougemont

Adresse de l'édifice

Petite Côte (rue de la) 2

Références cadastrales

2009 AL 140 à 141, 148 à 149

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Partie constituante non étudiée

Enclos, cour, jardin, citerne, garage, communs

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Bichet Robert (habitant célèbre)

Description historique

Cette maison est la maison d'été d'Edouard-Désiré de Vregille chef d'escadron d'artillerie (né à Toul le 27 avril 1800) et de son épouse Louise-Marie Odile Pourtier de Chaucenne (née en 1815) construite vers 1845, 1850. En 1857, Edouard de Vregille prend sa retraite et la famille s'établit à Rougemont. Vers 1860 il fait construire un mur d'enclos du côté de la rue du Moulin. Le 2 février 1879, sa veuve vend la propriété à la famille Poète et les communs (AL 148) au notaire Revilliard. Le 22 septembre 1901, Marcel Poète, bibliothécaire de la ville de Besançon, vend la maison à Albert Bichet, négociant en vin et en fourrage (maison voisine étudiée IA25000822). Il achète les anciens communs au dernier représentant de la famille Revilliard. Son fils, Robert Bichet, résistant, homme politique et historien de Rougemont, est né dans cette demeure. La propriété appartient toujours à la même famille.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, moellon, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate, tuile mécanique

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte d'arêtes, voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à deux pans, croupe, appentis, demi-croupe

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, en charpente, escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour

Commentaire descriptif de l'édifice

Cette maison s'élève au bord de la rue de la Petite Côte. Sa façade postérieure surplombe la rue du Vieux Moulin. Elle est construite en moellons calcaires recouverts d'un enduit et couverte d'un toit à 2 longs pans et tuiles plates. Sans compter les aménagements effectués récemment dans les combles, elle compte dix pièces dont une cuisine en dalles calcaire gris avec une cheminée dotée d'une plaque de cheminée armoriée, une salle à manger et un salon. Les chambres sont desservies par un escalier tournant à retours avec jour, en bois dont le garde-corps est en fonte orné de motifs végétaux. Dès l'origine, chaque chambre comporte une cheminée, un placard et un cabinet de toilette. Par la suite des poêles remplacent les cheminées. Un WC (détruit) était aménagé à l'extérieur dans la cour à la limite des deux propriétés. Une citerne était située sur la parcelle voisine avant la construction de la maison de négociant en vin au début du 20e siècle (AL 139). Après l'arrivée de l'eau au robinet, vers 1950, deux salles de bain ont été aménagées dans deux anciennes chambres. Puis le chauffage central a succédé aux poêles. Un escalier droit à double volées donne accès au jardin en pente où un garage a été construit. Le garde-corps de l'escalier et celui du balcon du 1er étage comporte les initiales de la famille Potier de Chaucenne, épouse du colonel de Vregille. L'escalier abrite une fontaine ornée d'une statue moderne représentant le chevalier saint Georges terrassant le dragon (étudiée base Palissy IM25005168). Le sous-sol est voûté d'arêtes et repose sur des piliers quadrangulaires créant ainsi un espace volumineux. Cette cave, qui communique avec celle de la maison voisine (étudiée IA25000822), servait au négociant Albert Bichet pour entreposer les vins de qualité. Composés d'une grange et d'un logis à l'étage desservi par un escalier droit en charpente, les anciens communs (parcelle AL 148) sont fermés par un mur d'enclos qui ouvre sur la rue de la Petite Côte par un porche couvert en tuiles plates en écaille. Le toit à deux longs pans et demi-croupe, couvert de tuiles mécaniques, se prolonge en appentis au-dessus de l'écurie. Ces bâtiments se poursuivent par deux constructions disposées à angle droit. Elles abritent deux caves de plein pied, voûtées en berceau, qui se prolongent sous la colline. Des restaurations ont été effectuées par le propriétaire actuel : enduits, ouverture d'une nouvelle baie à côté de celle de l'écurie, destruction du mur de séparation entre les deux cours et percement d'une nouvelle ouverture dans le mur d'enclos.

Technique du décor des immeubles par nature

Fonderie

Indexation iconographique normalisée

Armoiries

Description de l'iconographie

Armoiries non identifiées

Protection

Référence aux objets conservés

IM25005168

Intérêt de l'édifice

Maison natale

Eléments remarquables dans l'édifice

Sous-sol

Observations concernant la protection de l'édifice

Robert Bichet, fils d'Armand Bichet, est né dans cette maison. Résistant, homme politique (député de 1947 à 1954 son nom est lié à la loi qui pose les bases de la diffusion des journaux), il est aussi l'auteur d'ouvrages relatifs à l'histoire de Rougemont.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2010

Date de rédaction de la notice

2010

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Hamelin Liliane, Jacques Christophe

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 8, avenue Denfert-Rochereau 25000 Besançon - 03.63.64.20.00

1/18
maison d'Edouard de Vregille et de Louise Pourtier de Chaucenne
maison d'Edouard de Vregille et de Louise Pourtier de Chaucenne
© Région Franche-Comté, Inventaire du patrimoine, ADAGP
Voir la notice image