Maison d'architecte

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Genre du destinataire

D'architecte

Titre courant

Maison d'architecte

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 73 rue des Granges

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon centre

Canton

Besançon centre ville

Lieu-dit

Proudhon (îlot)

Adresse de l'édifice

Granges (rue des) 73

Références cadastrales

1833 I2 461, 1974 AC 182

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Remise, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

1ère moitié 18e siècle, 19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

Cuchot Joseph (architecte)

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par travaux historiques

Description historique

Dans une requête en voirie datée de juillet 1780, l'architecte Joseph Cuchot indiquait qu'il possédait "une mauvaise vieille maison qui menace une ruine prochaine sur le derrière" et demandait la permission de la reconstruire. Celle-ci était située à gauche de la demeure primitive de l'architecte (actuellement 75 rue des Granges, non étudiée). Mais il ne profita pas de cette reconstruction pour unifier les deux façades ; celle de droite, d'esprit Louis XV, possède des baies couvertes en arc segmentaire avec des clefs décorées de coquilles ; celle de gauche ayant une rigueur néo-classique et un décor dans le goût à la grecque ; élévation qui fut d'ailleurs très critiquée par l'architecte voyer Charles-François Longin. Seul le logis principal semble avoir été bâti en 1780, le premier logis secondaire datant de la 1ère moitié du 18e siècle et le second au fond de la deuxième cour du 19e siècle. Dans le courant du 20e siècle, cette demeure a été remaniée par la création d'un magasin avec une extension dans la première cour qui a de ce fait été couverte par une terrasse au niveau du premier étage. Dans le même temps, l'édifice a perdu son accès direct. Seule la façade antérieure du logis principal est demeurée à peu près dans son état d'origine.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon, enduit, bois, essentage de planches

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier droit, cage ouverte, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

La maison comprend 3 logis parallèles et deux cours, accessibles par la maison voisine (75, rue des Granges). Elle est distribuée par deux escaliers à cage ouverte en charpente situés à gauche des deux cours. Seule la façade antérieure du logis principal est en pierre de taille, la façade postérieure étant recouverte d'un essentage de planches tandis que les deux logis secondaires sont en moellon et moellon enduit.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Indexation iconographique normalisée

Cercle, fleuron ; guirlande, laurier, casque, draperie, tête : homme

Description de l'iconographie

La façade antérieure est décorée entre le rez-de-chaussée et le premier étage d'une frise de cercles alternativement petits et grands avec des fleurons, entre le premier et le deuxième étage, trois tables rentrantes sont ornées au centre d'une tête d'homme casqué de profil sur une draperie retenue par deux anneaux et de part et d'autre d'une guirlande de laurier.

Commentaires d'usage régional

Maison avec escalier à cage ouverte

État de conservation (normalisé)

Remanié

Protection et label

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation

Observations concernant la protection de l'édifice

L'élément le plus remarquable de la maison, malgré sa dénaturation, est constitué par le décor de la façade principale dans le goût "à la grecque".

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roussel Christiane

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (demeures bisontines)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine
4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

maison d'architecte
maison d'architecte
© Inventaire général, ADAGP, 2010
Voir la notice image