Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 40 rue des Granges

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon centre

Canton

Besançon centre ville

Lieu-dit

Saint-Pierre (îlot)

Adresse de l'édifice

Granges (rue des) 40

Références cadastrales

1833 I2 474, 1974 AC 184, 171

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Logement, boutique, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Commentaires concernant l'attribution de l'édifice

Attribution par source

Description historique

La maison a été construite en 1751, par l'architecte Jean-Charles Colombot pour l'avocat au parlement Claude-Ignace Passeret. Les deux premiers logis ont été surélevés au 19e siècle, avec pour le principal un étage en retrait avec balcon sur rue. A la même époque, les deux fenêtres du rez-de-chaussée à droite de la porte du couloir ont été transformées en arcade boutiquière.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, moellon, bois, pan de bois, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 3 étages carrés

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier de type complexe, cage ouverte, en charpente, escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

La demeure est située sur une parcelle laniérée traversante (le fond de cette parcelle donne sur une petite impasse débouchant place du Huit-Septembre). Elle est constituée de trois logis parallèles. Le logis principal sur rue, bâti sur une cave voûtée en berceau, à trois étages dont l'un de surélévation et le premier logis secondaire, de même hauteur, sont distribués par un escalier à cage ouverte, le troisième logis possédant un escalier dans-oeuvre. Le logis principal et la façade antérieure du premier logis secondaire sont en pierre de taille, et le reste en moellon enduit ou pan de bois enduit.

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Volute, feuille

Description de l'iconographie

L'imposte de la porte du couloir sur rue est décorée de grandes volutes avec, au centre, deux feuilles d'eau encadrant un pistil.

Commentaires d'usage régional

Maison avec couloir et escalier à cage ouverte

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Exemple bien conservé d'une demeure caractéristique du milieu du 18e siècle associant à des logis parallèles, un couloir et un escalier à cage ouverte.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2009

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roussel Christiane

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (demeures bisontines)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/9
maison
maison
© Inventaire général, ADAGP, 2010
Voir la notice image