Hôtel Damey de Saint-Bresson

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel Damey de Saint-Bresson

Titre courant

Hôtel Damey de Saint-Bresson

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Besançon ; 48 Grande Rue

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon centre

Canton

Besançon centre ville

Lieu-dit

Emskerque (îlot d')

Adresse de l'édifice

Grande Rue () 48

Références cadastrales

1833 K2 720, 1974 AB 134, 135

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Communs, buanderie, bûcher, écurie, logement, remise, cour, portail

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

17e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'hôtel appartenait en septembre 1735 au sieur Biétrix, conseiller au parlement, date à laquelle il fournissait à la ville une élévation de la façade située sur l'actuelle rue Jean-Jacques Rousseau, pour effectuer des travaux dont on ne connaît pas la teneur, car la requête en voirie attachée au dessin a été perdue. En 1740, il fournissait encore un dessin concernant cette fois le rez-de-chaussée sur rue du logis principal, afin de construire deux arcades boutiquières, de part et d'autre d'une entrée encadrée de deux colonnes et coiffée d'un fronton triangulaire. L'édifice est acheté le 15 février 1780 par Claude-Désiré-François-Xavier Damey de Saint-Bresson, conseiller au parlement, à un certain Toittot, écuyer et seigneur de Rainans. Le nouveau propriétaire entreprend alors une rénovation d'envergure touchant la façade sur rue du logis principal, les parties constituantes (remises et écurie) , situées dans la cour des communs, ainsi que l'extension du logis secondaire donnant sur ce même espace libre. Il refait aussi le décor intérieur, notamment celui du premier étage, dont il subsiste quelques éléments. Du 17e siècle, ne sont conservées que l'élévation postérieure du logis principal et l'élévation sur cour du logis secondaire. Les bâtiments de la basse-cour et l'extension du logis secondaire sont réalisés par l'entrepreneur Nicolas Strabat, sous la direction de l'architecte Charles-François Longin. On ne connaît pas l'auteur de la façade principale, néanmoins le nom de l'architecte Charles Charmet a été évoqué sans preuve par certains auteurs. A la fin du 20e siècle, la cour des communs, ainsi que les remises et l'écurie, ont été transformées en boutique.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, bossage

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier symétrique, cage ouverte, en maçonnerie, escalier dans-oeuvre : escalier de type complexe, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel est construit sur une parcelle traversante donnant sur la Grande Rue et sur la rue Jean-Jacques Rousseau. Il est composé d'un logis principal sur rue et d'un logis sur cour en parallèle. La cour des communs fermée par un portail donne sur la rue secondaire. Elle est actuellement couverte et occupée par un magasin. A gauche de celle-ci se trouvait le bâtiment des remises qui comprenait un couloir central permettant d'accéder à une courette où était bâtie l'écurie et un bûcher. L'escalier à cage ouverte, à gauche de la première cour, distribue les premiers étages des deux logis. Un escalier secondaire dans-oeuvre à droite permet d'accéder aux deuxièmes étages qui communiquaient à l'origine par une galerie située au-dessus de l'escalier à cage ouverte. Dans l'aile du logis secondaire donnant sur la cour des communs était située la buanderie.

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Indexation iconographique normalisée

Fronton ; monogramme

Description de l'iconographie

Sur l'élévation antérieure du logis principal, les fenêtres du premier étage sont surmontées de frontons cintrés et triangulaires. Le balcon filant de ce même étage comprend en son centre le monogramme du propriétaire.

Commentaires d'usage régional

Hôtel sur rue

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Eléments remarquables dans l'édifice

Élévation ; escalier

Observations concernant la protection de l'édifice

Les éléments les plus remarquables sont constitués par l'élévation du logis principal sur rue de style néo-classique et par l'escalier à cage ouverte en maçonnerie et rampe en ferronnerie de forme symétrique.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2008

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roussel Christiane

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (demeures bisontines)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.63.64.20.00

1/37
hôtel Damey de Saint-Bresson
hôtel Damey de Saint-Bresson
© Inventaire général, ADAGP, 2010
Voir la notice image