Hôtel d'Arvisenet

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Appelation d'usage

Hôtel d'Arvisenet

Titre courant

Hôtel d'Arvisenet

Localisation

Localisation

Franche-Comté 25 Besançon

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Besançon centre

Canton

Besançon centre ville

Lieu-dit

Chevanney (îlot)

Adresse de l'édifice

Révolution (place de la) 12

Références cadastrales

1833 I2 365, 1994 AD 92, 93

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Partie constituante non étudiée

Communs, bûcher, cour

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'hôtel a été construit au début du 18e siècle pour la famille d'Arvisenet, seigneurs d'Auxange. En 1741, Antoine-François d'Arvisenet fait une requête en voirie pour surélever d'un étage le logis et remodeler la façade sur rue. Deux projets, non signés, d'élévation de façade sont tour à tour produits. Le premier, ambitieux, transformait la forme des baies, y compris celle de l'entrée cochère en encadrant aussi la façade de trois pilastres superposés. L'autre, plus modeste, se contentait de l'ajout d'un étage sans changer la forme des ouvertures. Après plusieurs tergiversations du propriétaire, il semble que les modifications aient été modestes, voire inexistantes puisque le deuxième étage prévu n'a même pas été réalisé. Au 19e siècle, le rez-de-chaussée sur rue a été transformé par le percement de deux grandes baies de boutique encadrant l'entrée cochère. Le passage cocher a ensuite été supprimé (au 20e siècle) pour réunir les deux boutiques en une seule, occupant tout le rez-de-chaussée de l'hôtel, l'unique entrée dans l'édifice s'effectuant alors par une entrée secondaire située sur la façade latérale droite donnant sur une impasse. Un logis secondaire a été ajouté à gauche de la cour au 19e siècle, et le bâtiment des communs partiellement surélevé. L'escalier à cage ouverte, desservant ces deux corps de logis, date de cette époque, ainsi que les coursières appliquées contre la façade sur cour des anciens communs. Un bras de lumière au 18e siècle avec décor de fleur de lys subsiste sur la façade sur cour du logis.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire, pierre de taille, enduit

Matériaux de la couverture

Tuile plate

Description de l'élévation intérieure

Sous-sol, 1 étage carré, étage de comble

Typologie du couvrement

Voûte en berceau

Partie d'élévation extérieure

Élévation ordonnancée

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour, cage ouverte, en maçonnerie, escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour, cage ouverte, en charpente

Commentaire descriptif de l'édifice

L'hôtel sur rue est construit sur deux caves voûtées en berceau, et possédait deux accès : l'un par une entrée cochère située au centre de la façade principale (qui a été supprimée) et l'autre par un couloir sur la façade latérale droite de l'édifice donnant sur une impasse. Les communs de plan en L sont en pierre de taille comme le logis principal. L'escalier principal à cage ouverte en maçonnerie avec rampe en ferronnerie distribue logis sur rue et communs. A gauche de la cour, un autre escalier à cage ouverte en charpente dessert aussi les communs et un logis secondaire aux murs recouverts d'enduit avec encadrement des baies en bois.

Commentaires d'usage régional

Hôtel sur rue

Protection

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

L'hôtel, comme d'autres dans le même îlot, possédait deux accès, par un passage cocher situé au centre du logis et par un couloir, sur la façade latérale droite. Le bras de lumière du 18e siècle, sur la façade postérieure de l'hôtel, est le seul de cette époque conservé en ville.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

1996

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Roussel Christiane

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (demeures bisontines)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Franche-Comté - Direction de l'Inventaire du patrimoine 4, square Castan 25031 Besançon Cedex - 03.81.65.72.10