Minoterie, puis centrale hydroélectrique dite usine électrique de Saint-Aulaye

Désignation

Dénomination de l'édifice

Minoterie ; centrale hydroélectrique

Appelation d'usage

Usine électrique de Saint-Aulaye

Destination actuelle de l'édifice

Centrale hydroélectrique

Titre courant

Minoterie, puis centrale hydroélectrique dite usine électrique de Saint-Aulaye

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Dordogne (24) ; Saint-Aulaye

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Val de Dronne

Canton

Saint-Aulaye

Lieu-dit

Le Moulin de Saint-Aulaye

Références cadastrales

1997 AC

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En village

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Dronne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 19e siècle 20e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

L'ancienne minoterie de Saint-Aulaye est construite quelques dizaines de mètres en aval de l'ancien moulin à farine. Elle a été édifiée vers 1900 et cessa ses activités meunières dans les années cinquante. En 1917, elle est achetée par la Compagnie Générale de Construction des Fours afin d'alimenter en électricité les machines de l'usine de produits de terre réfractaire, notamment les gazogènes. A l'origine, la minoterie était équipée de trois turbines qui fonctionnèrent à partir de 1914. En 1964, les deux turbines ouest ont été supprimées au profit d'une nouvelle qui aujourd'hui produit de l'électricité vendue à EDF (20 000 volts).

Description

Matériaux du gros-œuvre

Calcaire ; moellon ; enduit

Matériaux de la couverture

Tuile creuse

Description de l'élévation intérieure

2 étages carrés

Partie d'élévation extérieure

Élévation à travées

Typologie de couverture

Toit à longs pans ; pignon couvert

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique ; produite sur place ; turbine hydraulique

Commentaire descriptif de l'édifice

Le bâtiment, de plan rectangulaire, est construit en barrage sur un bras de la Dronne. Les baies des façades sont rectangulaires et s'organisent en travées. Les deux étages sont désaffectés et une grande partie des planchers a disparu. De la machinerie d'origine ne subsistent qu'un rouet horizontal et une génératrice d'énergie électrique correspondant à la turbine est, ainsi que sa vanne motrice. La turbine et la génératrice en fonctionnement utilisent l'extrémité ouest du bâtiment, à l'emplacement des deux autres turbines.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2000

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Marabout Vincent

Cadre de l'étude

Inventaire topographique

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Nouvelle-Aquitaine - Service du Patrimoine et de l’Inventaire, site de Bordeaux - 5, place Jean-Jaurès 33000 Bordeaux - 05 57 57 72 37