Phare de la Muette, Dahouët (Pléneuf-Val-André)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Phare

Titre courant

Phare de la Muette, Dahouët (Pléneuf-Val-André)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Côtes-d'Armor (22) ; Pléneuf-Val-André

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Communes littorales des Côtes-d'Armor

Canton

Pléneuf-Val-André

Lieu-dit

Dahouët

Références cadastrales

Domaine Public Maritime

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1886

Commentaires concernant la datation

Daté par travaux historiques

Description historique

La première demande d'un feu provisoire sur le rocher de la Petite Muette date de 1869, selon le voeu du Conseil général et de la commune de Pléneuf. Un simple balisage de cet écueil, réclamé dés 1808, avait été mis en place sous la forme d'une balise en bois goudronnée, avant qu'une tourelle en maçonnerie soit érigée. Comme suite aux promesses de Napoléon III en 1862 d´édifier un feu fixe permanent sur les rochers de la Petite-Muette, au lieu d´entreprendre le déroctage de ces rochers ; trente ans plus tard, en 1886, un phare sera érigé au niveau de la tourelle bâbord du chenal, à la demande de la municipalité de Pléneuf. Ce premier feu sera rehaussé en 1890. Ce feu sera annoncé plus tard par la bouée nord dite de la « Dahouée ».Ce feu fixe est à secteurs blanc, rouge et vert. Fonctionnant d'abord au pétrole, il sera ensuite alimenté au propane BBT, puis par l'énergie solaire. Le feu blanc marque l'entrée franche ; le vert à tribord des roches de Trahillion ; le rouge à babord des dangers des Comtesses, des Pierres de Rohein, des Jaunes ou Platières et du Verdelet.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton ; granite ; maçonnerie

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie solaire

Commentaire descriptif de l'édifice

Tour de forme tronconique (se terminant au sommet en cône), réalisée en maçonnerie (pierre de taille de l'île Grande et moellons bruts de la Pointe de l'Etau) et moulée en béton, avec des galets et du ciment. Ce premier feu sera rehaussé en 1890. La tour mesure 8, 30 mètres de hauteur, soit trois mètres au-dessus des plus hautes mer et 3, 20 m de diamètre à la base.

État de conservation (normalisé)

Bon état

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2003

Date de rédaction de la notice

2003

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Prigent Guy

Cadre de l'étude

Inventaire préliminaire (Pléneuf-Val-André)

Typologie du dossier

Sous-dossier

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

1/2