Usine de chaux Lenouvel, puis Vogel et Rosse soeurs, actuellement maison

Désignation

Dénomination

usine de chaux

Appellation et titre

Usine de chaux Lenouvel, puis Vogel et Rosse soeurs

Destinations successives et actuelle

maison

Titre courant

Usine de chaux Lenouvel, puis Vogel et Rosse soeurs, actuellement maison

Localisation

Localisation

Bretagne 22 Dinan

Aire d'étude

Côtes-d'Armor

Canton

Dinan

Adresse

Quai (rue du) 51

Référence cadastrale

1983 AH 108

Milieu d'implantation

en ville

Parties non étud

atelier de fabrication, logement patronal, four industriel

Historique

Datation des campagnes principales de construction

3e quart 19e siècle

Datation en années

1862

Justification de la datation

daté par source

Auteurs de l'oeuvre

maître d'oeuvre inconnu

Commentaire historique

Le four à chaux Lenouvel est autorisé par arrêté préfectoral du 9 octobre 1861 et vraisemblablement édifié l'année suivante. Il s'agit d'un four à chaux permanent (ou à feu continu à courte flamme) établi sur le bord du canal d'Ille-et-Rance par lequel sont acheminées les matières premières : le calcaire et le combustible (charbon de terre) , un quai permettant leur déchargement. A cette date, le rapport de l'ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées précise que ce four en maçonnerie mesure 8 m de hauteur, présente un diamètre de 1, 30 m à l'orifice du gueulard et a une contenance de 12 à 15 m3 de pierre à chaux. La propriété dite de la Bouëxière (4, 28 ares) sur laquelle est bâti le four est entourée, le long du quai et du chemin de la fontaine des Vaux, d'un mur plein de clôture haut de 1, 50 m au moins, édifié la même année que le four, en 1862. Madame Lenouvel précise par ailleurs que ce four à chaux est destiné à devenir un four à plâtre, comme celui de la Ville aux Oliviers, établi sur la rive droite du canal d'Ille-et-Rance. Dans une lettre datée de 1861, le préfet indique que le four Lenouvel est appelé à donner au pays et au commerce l'extension et le bien être d'une concurrence en évitant tout monopole et permettra à Dinan et à ses environs de ne plus manquer de chaux si nécessaire aux besoins de la ville et surtout de l'agriculture. Le 1er octobre 1892, l'établissement change de raison sociale par la constitution d'une société en nom collectif entre Blanche et Emilie Rosse, et William Vogel, leur beau-frère ; il s'agit désormais de la société Vogel et Rosse soeurs qui a pour objet, non seulement l'exploitation du four à chaux, mais aussi le commerce de charbon. La date de cessation d'activité de l'usine est inconnue. Actuellement, la propriété abrite une maison.

Description

Matériau du gros-oeuvre et mise en oeuvre

granite, moellon

Matériau de la couverture

ardoise

Vaisseau et étage

rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît

Parti d’élévation extérieure

élévation à travées

Type de la couverture

toit à longs pans

Commentaire description

L'usine de chaux Lenouvel, entourée d'un mur d'enceinte, se compose du four, situé au centre de la propriété, au fond de la cour ; il est flanqué d'une part, d'un petit atelier, et d'autre part du logement patronal. L'ensemble, qui s'organise autour d'une cour, est édifié en moellons de granite. Le logement patronal compte un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble à surcroît couvert d'un toit à longs pans en ardoises. Sa façade antérieure sud est rythmée, horizontalement par des bandeaux en briques régnant et soulignant les différents niveaux, et verticalement par trois travées de baies à arcs surbaissés encadrées de briques.

Etat de conservation

établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut de la propriété

propriété privée

Références documentaires

Date d'enquête

2002

Crédits

© Inventaire général

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

patrimoine industriel

Dossier

dossier individuel

Visite guidé

ARRDT_DINAN