Usine de teinturerie Chupin, puis usine de meubles Bouchet, puis Société Anonyme de Menuiserie Artistique, 55 rue Châteaubriand (Dinan)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Usine de teinturerie, usine de meubles

Appelation d'usage

Usine de teinturerie Chupin, puis usine de meubles Bouchet, puis Société Anonyme de Menuiserie Artistique

Titre courant

Usine de teinturerie Chupin, puis usine de meubles Bouchet, puis Société Anonyme de Menuiserie Artistique, 55 rue Châteaubriand (Dinan)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Côtes-d'Armor (22) ; Dinan ; 55 rue Châteaubriand

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Arrondissement de Dinan

Adresse de l'édifice

Châteaubriand (rue) 55

Références cadastrales

1983AO 120, 485a

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Cocherel (ruisseau)

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bureau, logement patronal

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1881

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par travaux historiques, daté par tradition orale

Description historique

L'usine de teinturerie Chupin, autorisée par arrêté préfectoral du 12 mai 1881, est édifiée par Benjamin Chupin, frère de Louis Chupin, fabricant de tissus de laine dans la commune voisine, à Léhon (22). Pour les besoins de son industrie, Benjamin Chupin utilise le ruisseau Cocherel qui coule le long de son usine. L'usine de teinturerie cesse de fonctionner au cours de la dernière décennie du 19e siècle. En 1899, Louis Bouchet achète la propriété et installe son usine de meubles dans le vaste bâtiment de l'ancienne teinturerie. Le 24 janvier 1905, il forme une société inscrite sous le nom de SAMA (Société Anonyme de Menuiserie Artistique). Elle a pour objet la fabrication de meubles de style et de tous genres, et de toutes pièces pouvant servir à la construction des bâtiments. Le capital social est fixé à 100 000 francs ; il est porté à 500 000 francs le 9 novembre 1908. Jusqu'au milieu de la Première Guerre mondiale, la fabrication concerne essentiellement des armoires de style Louis Philippe. En 1934, Paul Bouchet, l'un de ses fils, prend la direction de l'établissement. Après le second conflit de 1939-1945, le style Régence est très demandé (meubles en merisier vernis au tampon ou au pistolet). Décorés de fuseaux, les meubles bretons sont fabriqués jusqu'en 1940 environ. De 1940 à 1950, la production concerne la fabrication de chambres modernes aux armoires à portes galbées. L'usine de meubles Bouchet cesse de fonctionner vers 1980. Actuellement, le bâtiment, désaffecté, appartient à la ville de Dinan.Au 20e siècle, l'usine de meubles Bouchet produit sa propre électricité ; les machines sont actionnées par des moteurs à gaz pauvre alimentés par les résidus de bois de l'entreprise.Avant la Première Guerre mondiale, l'usine de meubles Bouchet emploie plus de cent ouvriers et apprentis où se côtoient une communauté d'artisans : ébénistes, sculpteurs, serruriers, forgerons, bûcherons, scieurs et charretiers.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Brique, béton, enduit, parpaing de béton

Matériaux de la couverture

Tôle ondulée

Typologie de plan

Plan allongé

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé

Typologie de couverture

Toit à longs pans, lanterneau

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, , produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

L'atelier de fabrication consiste en un très long bâtiment édifié en briques à ossature métallique. Il compte un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé couvert d'un toit à longs pans à faible pente, en tôle ondulée, surmonté d'un lanterneau qui court sur toute sa longueur. Il est flanqué du logement et des bureaux bâtis en parpaings de béton recouverts d'enduit.

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel de l'arrondissement de Dinan)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Usine de teinturerie Chupin, puis usine de meubles Bouchet, puis Société Anonyme de Menuiserie Artistique, 55 rue Châteaubriand (Dinan)
Usine de teinturerie Chupin, puis usine de meubles Bouchet, puis Société Anonyme de Menuiserie Artistique, 55 rue Châteaubriand (Dinan)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image