Moulins à farine de la Goupillière, actuellement maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à farine

Appelation d'usage

Moulins à farine de la Goupillière

Destination actuelle de l'édifice

Maison

Titre courant

Moulins à farine de la Goupillière, actuellement maison

Localisation

Localisation

Bretagne 22 Bourseul

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Côtes-d'Armor

Canton

Plancoët

Lieu-dit

La Goupillière

Références cadastrales

Sn A334

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

L'Arguenon

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bâtiment d'eau, logement patronal, bief de dérivation, écurie, four à pain

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 19e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1833, 1979

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le moulin de la Goupillière, d'origine banale, est vendu en 1573 au sieur Rioust de l'Argentaye. En 1833, un second moulin est édifié à proximité du premier. En 1840, les frères Hervé (Jean et Julien) sont les propriétaires des deux moulins à farine. En 1848, leur production s'élève à 2 540 800 kg de farine de froment et 200 000 kg de farine de blé noir. Les ouvrages régulateurs existant se composent d'un déversoir en pierres, d'une longueur de 7, 50 m, et d'un vannage de décharge (rétabli en juin 1857) situé à 4, 35 m en amont des moulins, entre les deux vannes motrices ; la première, rive droite, mesure 0, 40 m de largeur, tandis que la deuxième rive gauche mesure 0, 48 m de largeur. Le 31 mai 1859, les moulins de la Goupillière sont réglementés par arrêté préfectoral. Les vannes et le déversoir sont réparés en 1921 par la famille Blanchet, qui exploite l'usine depuis 1906. A cette époque, le moulin à farine abrite une écurie et un four à pain situé à l'extrémité, tandis qu'à l'est se trouve le second moulin destiné à la mouture des céréales pour les animaux (la posson). En 1964, la rouehydraulique se brise et entraîne la fermeture de ce dernier. Le logement patronal originel, autrefois situé en face des moulins, a disparu. L'actuel logementa été reconstruit en 1979 sur la base d'un autre logement construit par le dernier meunier monsieur Blanchet. Actuellement, l'ancien moulin à farine abrite une maison, tandis que l'autre est utilisé comme dépendance. En 1859, chacun des deux moulins est actionné par une roue hydraulique. Au début du 20e siècle, le moulin à farine comprend une paire de meules. Le moulin à posson, quant à lui, conserve encore quelques vestiges de la machinerie (séparateur, transmissions, etc.) ; il fonctionnait avec deux paires de meules actionnées par deux roueshydrauliques, aujourd'hui disparues mais dont on devine encore l'existence parles axes percés dans le mur coursier. En 1848, les moulins de la Goupillièreemploient huit salariés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

Étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, produite sur place

Commentaire descriptif de l'édifice

Les moulins de la Goupillière, situés sur l'Arguenon, sont séparés par le bief et leurs coursiers respectifs ; l'un d'eux a été comblé. Edifiés en moellons degranite, les moulins comptent un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble couvert d'une toiture à longs pans en ardoises. Le bâtiment ouest, restauré, comprend dans le même corps de bâtiment : le moulin, l'écurie et le four à pain. Le réseau hydraulique est en parfait état de conservation : vannages, déversoir et biefs.

Commentaires d'usage régional

Moulin de type artisanal, de plan allongé, abritant souvent le logement du meunier à son extrémité (type A1).

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

ARRDT_STBRIEUC

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67