Moulins à farine du Pont Loyer (Bourseul)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Moulin à farine

Appelation d'usage

Moulins à farine du Pont Loyer

Titre courant

Moulins à farine du Pont Loyer (Bourseul)

Localisation

Localisation

Bretagne ; Côtes-d'Armor (22) ; Bourseul

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Arrondissement de Dinan

Canton

Plancoët

Lieu-dit

Pont Loyer (le)

Références cadastrales

Sn A3 934, 1996 A4 934

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Arguenon (l')

Partie constituante non étudiée

Atelier de fabrication, bâtiment d'eau, logement patronal, bief de dérivation

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1821

Commentaires concernant la datation

Daté par source, daté par tradition orale, porte la date

Description historique

Un premier moulin, fondé en titre, est édifié sur le site du Pont Loyer. En 1821, comme l'atteste la date portée, un second, dit le Moulin Neuf, est construit à proximité ; tous deux servent à la mouture des céréales. Etablis sur une dérivation de l'Arguenon, ils produisent, en 1848, 76 800 kg de farine de froment sous la direction de Pierre Hamon. Après avoir acquis de ce dernier le Moulin Neuf le 30 juin 1860, la famille Chesnais devient propriétaire, le 19 juillet 1884, du Vieux Moulin qui appartenait alors aux héritiers Hourdin. Les ouvrages régulateurs des usines comprennent un vannage de décharge, commun aux deux moulins, composé de six vannes ; un déversoir commun composé de deux parties : celle au sud mesure 11 m de longueur et celle au nord 8, 46 m. Cette dernière est suivie d'un petit vannage, dit de pêcherie, doté de deux petites vannes de décharge ; enfin des deux vannes motrices mesurant 0, 55 m de largeur chacune. Immédiatement en amont des moulins du Pont Loyer passe une route reliant Bourseul à Lamballe sous laquelle existent deux ponts, l'un écoulant les eaux qui proviennent du déversoir, et l'autre écoulant celles provenant du vannage de décharge. Le 9 mars 1892, les moulins du Pont Loyer sont réglementés par arrêté préfectoral. Au début du 20e siècle, le Moulin Neuf est spécialisé dans la mouture de céréales pour les animaux, appelée posson, qu'il fabriquera jusqu'en 1959, alors que le premier, dit le Vieux Moulin, produit de la farine jusqu'autour de la Première Guerre mondiale. Actuellement, les moulins sont désaffectés. Le Moulin Neuf abrite divers documents relatifs à son histoire et à son fonctionnement.En 1891, les deux moulins du Pont Loyer sont actionnés par une roue à palettes. Au 20e siècle, le Moulin Neuf fonctionne avec deux paires de meules. Deux roues hydrauliques verticales, reconstruites en 1988 et 1996, en état de marche sont toujours en place. La première mesure 5, 25 m de diamètre et compte trente-deux palettes, alors que la seconde, celle du Moulin Neuf, légèrement plus grande, est dotée de quarante palettes pour un diamètre atteignant 6, 30 m.En 1848, les moulins du Pont Loyer emploient quatre salariés.

Description

Matériaux du gros-œuvre

Granite, moellon

Matériaux de la couverture

Ardoise

Typologie de plan

Plan rectangulaire régulier

Description de l'élévation intérieure

1 étage carré, comble à surcroît

Typologie de couverture

Toit à longs pans

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie hydraulique, , produite sur place, , roue hydraulique verticale

Commentaire descriptif de l'édifice

Les moulins du Pont Loyer, situés sur le même axe et séparés par le bief, chevauchent la rivière de l'Arguenon. Edifiés en moellons de granite, ils comptent un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé couvert d'une toiture à longs pans en ardoises. Les deux roues verticales à palettes, sont toujours en place, ainsi que le bief, le déversoir, le vannage de décharge et les vannes motrices. Le logement patronal, plus récent et situé à proximité, est édifié dans les mêmes matériaux ; il compte un étage carré et un étage de comble à surcroît.

Commentaires d'usage régional

Moulin de type artisanal, de plan allongé, abritant souvent le logement du meunier à son extrémité (type A3)

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté, restauré

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel (patrimoine industriel de l'arrondissement de Dinan)

Typologie du dossier

Dossier individuel

Adresse du dossier Inventaire

Région Bretagne - Service de l'Inventaire du Patrimoine Culturel - 283 avenue du général Patton - CS 21101 - 35711 Rennes Cedex 7 - 02.22.93.98.35

Moulins à farine du Pont Loyer (Bourseul)
Moulins à farine du Pont Loyer (Bourseul)
(c) Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image