Carrière de granite du Tertre-de-Quelaron, puis Société des Carrières de Guitternel

Désignation

Dénomination de l'édifice

Carrière

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Carrière de granite

Appelation d'usage

Carrière du Tertre-de-Quelaron, puis Société des Carrières de Guitternel (carrières Lessard)

Titre courant

Carrière de granite du Tertre-de-Quelaron, puis Société des Carrières de Guitternel

Localisation

Localisation

Bretagne 22 Mégrit

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Côtes-d'Armor

Canton

Broons

Lieu-dit

Carrière de Quelaron

Références cadastrales

1983 B3 1263 à 1278, 1280 à 1285, 1288 à 1290, 1498 à 1501

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

Isolé

Partie constituante non étudiée

Excavation, bureau d'entreprise, aire de concassage, transformateur (abri), château d'eau

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1934

Commentaires concernant la datation

Daté par source

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

La carrière de granite du Tertre-de-Quélaron est déclarée le 10 janvier 1934 par Auguste Gicquel. Elle est ouverte dans un massif de granite mesurant 6 m de hauteur et recouvert par 1 m de terre. Après avoir formé, au cours de l'été 1963, la SARL Société d'Exploitation des Carrières de Quelaron, Etienne des Roseauxet Eugène Cocheril, principaux actionnaires, la transforment en société anonyme l'hiver suivant, le 27 décembre. Elle a pour objet l'exploitation en gérance libre d'une carrière de granites jaune et gris, moellons et sable, et de matériel de construction exploité au lieu-dit Quelaron sur un terrain couvrant une surface de 1, 91 ha. Actuellement, la Société des Carrières de Guitternel dont l'autorisation d'exploitation a été renouvelée par un arrêté du 10 mai 1994, est toujours en activité. Elle est spécialisée dans l'extraction de matériaux qui sont ensuite concassés et destinés aux travaux des Ponts et Chaussées (graviers, etc.). En 1934, Auguste Gicquel travaille généralement seul dans sa carrière, mais il lui arrive parfois d'occuper plusieurs ouvriers pendant quelques jours-

Description

Matériaux du gros-œuvre

Béton

Description de l'élévation intérieure

En rez-de-chaussée

Typologie de couverture

Terrasse

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie électrique, achetée

Commentaire descriptif de l'édifice

La carrière occupe un site de plusieurs hectares répartis comme suit : une vaste excavation notamment bordée par le transformateur et un château d'eau ; une aire de concassage marquée par la présence du concasseur et des bandes transporteuses ; et le bureau en rez-de-chaussée, situé non loin de l'entrée du site. Construit en béton, il est couvert d'une terrasse.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2002

Date de rédaction de la notice

2002

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Gasnier Marina

Cadre de l'étude

Patrimoine industriel

Typologie du dossier

Dossier individuel

Accès Mémoire

ARRDT_STBRIEUC

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bretagne - Service chargé de l'inventaire Hôtel de Blossac - 6, rue du Chapitre 35044 Rennes Cedex - 02.99.29.67.67