Présentation de la commune de Fénay

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Fénay

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Fénay

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 34 km au nord-est de Beaune et à 12 km au sud de Dijon, la commune de Fénay compte 1 378 habitants (recensement INSEE 2008) pour une superficie de 10,5 km². Elle est limitrophe de Longvic au nord, de Marsannay-la-Côte au nord-ouest, de Perrigny-lès-Dijon, Fixin, Brochon et Gevrey-Chambertin à l'ouest, de Saulon-la-rue au sud, de Saulon-la-Chapelle au sud-est et de Bretenière et Ouges à l'est. La commune se compose du centre-bourg de Fénay et des hameaux de Domois et Chevigny situés au nord. La RD 108 traverse d'est en ouest le territoire communal en passant par le hameau de Domois. La RD 996 traverse le territoire du nord au sud en passant par les centres urbains de Fénay et Chevigny. L'autoroute A 31 coupe le territoire d'est en ouest entre Domois et Chevigny. Le GR de pays « sur les traces des moines de Cîteaux » traverse le territoire dans sa partie ouest. La commune est implantée au coeur de la plaine agricole. A l'exception de quelques espaces boisés, dont le Bois de la Sainte-Chapelle situé à l'ouest ou celui des Essarts entre Chevigny et Domois, l'ensemble du territoire est couvert de parcelles agricoles. Le cours d'eau de la Sansfond suit le tracé du GR depuis le lieu-dit « Sans fond » jusqu'au Moulin des Etangs. La situation géographie offre peu de visibilité sur la commune. La commune se compose de trois entités urbaines bien distinctes dont les formes sont groupées. Le tissu urbain est dense pour le hameau de Domois, et plus lâche pour le centre-bourg et le second hameau. Les extensions urbaines sous forme de zones pavillonnaires sont présentent sur l'ensemble du territoire ; le hameau de Domois est presque entièrement couvert de zones pavillonnaires ; celui de Chevigny possède des extensions sous forme de zones pavillonnaires et de pavillonnaires diffus à l'intérieur de l'espace anciennement urbanisé ; Fenay possède de vastes zones pavillonnaires autour du noyau historique, ainsi qu'une zone excentrée située à l'est. La trame viaire est généralement large et droite, à l'exception de quelques ruelles plus étroites. Le parcellaire est varié dans le hameau de Chevigny, aussi bien d'un point de vue de sa forme que de sa taille, alors qu'il apparaît plus régulier à Fénay, voire identique pour le hameau de Domois. Les aménagements urbains sont importants à Fénay et Domois : éclairage public, trottoirs, mobilier urbain, ronds-points, places de stationnement et signalétique sont installés. A Chevigny, ils sont plus résiduels. L'éclairage public, un parking à l'arrière de la mairie et quelques mobiliers urbains sont installés, tandis que les accotements restent enherbés ou en gravillon. Trois espaces publics sur l'ensemble du territoire communal sont aménagés. Le premier, au centre du hameau de Domois, se compose d'un vaste espace enherbé entouré d'arbres et abritant un kiosque. Le second se situe devant la mairie dans le hameau de Chevigny et se compose d'espaces enherbés où des bancs et des platanes sont installés, ainsi que de cheminements piétons bitumés. Le troisième, un vaste espace enherbé, se situe autour de l'église de Fénay. Il est délimité sur la rue par un muret en pierre et des arbustes. Des cheminements piétons en enrobés gravillonnés sillonnent le site. Le bâti est le plus souvent implanté en retrait par rapport à la rue, soit autour d'une cour, soit en milieu de parcelle. Les toits, à longs-pans ou à croupes, sont couverts de tuiles plates et de tuiles mécaniques. D'un point de vue de la mise en oeuvre, la maçonnerie enduite est prédominante sur l'ensemble de la commune. L'ambiance chromatique est néanmoins hétérogène, notamment par la forte présence des nouveaux pavillons qui utilisent d'autres gammes de couleurs. Parmi les formes architecturales récurrentes, le pavillon constitue l'élément le plus représentatif à l'échelle de la commune. Certains ensembles architecturaux se distinguent néanmoins du paysage urbain, par leur architecture ou leur volume. A Domois, à l'est de la RD 108 au li eu-dit « Le Clos de Domois », un ensemble industriel marque le paysage. Il se compose de trois bâtiments, ainsi que d'un parc abritant une piéta. Le bâtiment nord, de plan rectangulaire, comprend un rez-de-chaussée et un comble. Le toit à longs-pans est couvert de tuiles plates. Le bâtiment est édifié en moellons de pierre apparents avec des modénatures de briques et de pierre. Il est orné de mascarons. Deux autres bâtiments, formant un plan en L et situés au sud-ouest de la parcelle, comprennent un rez-de-chaussée et un ou deux étages dont un en surcroît. Les toits à demi-croupes et à longs-pans sont couverts de tuiles plates et mécaniques en partie basse. Les bâtiments sont édifiés en maçonnerie crépie. Les baies sont en arc segmentaire et en plein-cintre avec encadrement en briques. La mairie, située dans le hameau de Chevigny, se distingue par son architecture. Le corps principal de bâtiment est rectangulaire. Il est précédé en façade ouest d'un avant-corps central. La mairie comprend un rez-de-chaussée sur cave et un étage. Le toit à croupes est couvert de tuiles mécaniques. Le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite avec chaînes d'angle en pierre de taille et bandeaux de pierre séparant le rez-de-chaussée de l'étage. Les baies sont à linteau délardé au rez-de-chaussée et rectangulaires à l'étage. Un balconnet avec garde-corps métallique se situe devant la fenêtre de l'étage de la travée centrale. Un fronton cintré abritant un clocheton se situe en façade est. Par ailleurs, un petit collectif, situé au sud de l'église de Fenay, constitue un exemple unique de ce type d'architecture de la moitié du 20e siècle à l'échelle de la commune. De plan rectangulaire, le bâtiment comprend un rez-de-chaussée et deux étages. Le toit-terrasse est entouré d'un muret en béton. Le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite. Les baies sont rectangulaires. Des garde-corps galbés métalliques sont installés devant les fenêtres des travées est. Deux maisons de maître possèdent une architecture qui les distingue du tissu urbain. La première, située 7 rue des Chenevières à Chevigny, est de plan rectangulaire. Elle comprend un rez-de-chaussée et deux étages dont un de comble. Le toit brisé à croupes, est couvert de tuiles plates et percé de lucarnes en plein-cintre. Le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite et les baies sont rectangulaires. La seconde maison est de plan rectangulaire. Située 29 rue de l'église à Fénay, elle comprend un rez-de-chaussée, un étage et un comble à surcroît. Le toit à croupes est couvert de tuiles plates et percé de tabatières. Le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite avec chaînes d'angle en pierre de taille. Les baies sont rectangulaires et oblongues. Outre ces édifices, quatre ensembles agricoles sur cour sont présents sur l'ensemble de la commune, comprenant une maison et des bâtiments d'exploitation. Certains présentent un bon état de préservation. Deux lavoirs sont également présents sur la commune. L'un situé rue de la Fontaine à Chevigny, de plan rectangulaire, est ouvert en façade. Le toit à deux versants est couvert de tuiles mécaniques. Le bassin rectangulaire est édifié en pierre de taille. Le second lavoir, situé rue de la Source à Fénay, de plan rectangulaire, est ouvert par des baies rectangulaires et en plein-cintre. Le toit à longs-pans est couvert de tuiles mécaniques. Il est édifié en moellons de pierre apparents et son bassin est rectangulaire. Enfin, deux édifices sont inscrits Monuments historiques : il s'agit de l'église de Fénay (inscrite en 1947, PA00112449) ainsi que du Fort de Beauregard (inscrit en 2006, ref PA21000036).

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/6
maison
maison
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image