Présentation de la commune de Gilly-lès-Cîteaux

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Gilly-lès-Cîteaux

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Gilly-lès-Cîteaux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 22 km au nord-est de Beaune et à 20 km au sud de Dijon, la commune de Gilly-lès-Cîteaux compte 603 habitants (recensement INSEE 2008) pour une surface de 11,03 km². Elle est limitrophe de Saint-Philibert et Morey-Saint-Denis au nord, de Chambolle-Musigny et Vougeot à l'ouest, de Flagey-Echézeaux au sud et de Saint-Bernard, Epernay-sous-Gevrey et Broindon à l'est. Le village est traversé d'est en ouest par la RD 25 et desservi au sud par la RD 109, au sud-est par la RD 109c et au nord par la RD 25h. La ligne de chemin de fer desservant la gare de Vougeot – Gilly-lès-Cîteaux, la RD 974 et l'autoroute A31, reliant toutes Dijon à Beaune, traversent le territoire communal. Le GR de pays de Grands Crus transite également par le village. Le village est implanté au sud-est du territoire communal dans un environnement relativement plat (entre 220 et 240 m d'altitude), essentiellement occupé par des terres agricoles sauf à l'est et au nord où se situent plusieurs bois (bois Vichard, forêt royale d'Arbuère…) et à l'ouest de la ligne de chemin de fer où sont plantées des parcelles de vignes. Au nord-ouest du village se situe également l'étang de la Bussière alimentant le cours du Saviot. Au sud du noyau villageois, la Vouge marque la limite de la commune avec celle de Flagey-Echézeaux. Le village s'insère d'ailleurs en continuité urbaine avec ce village et avec celui de Vougeot à l'ouest. Il est visible dans le paysage mais les constructions sont en partie dissimulées par la présence de nombreux arbres et seule la tour-clocher de l'église avec sa flèche se détache légèrement du reste du bâti. En dehors du noyau villageois, la commune comprend deux fermes isolées (ferme de la Bussière au nord et ferme de la Folie à l'est). Le tissu urbain de Gilly-lès-Citeaux se développe de façon longitudinale le long de deux axes principaux orientés est/ouest (rue de Cîteaux et avenue du recteur Marcel Bouchard et ses prolongements). Un réseau de rues secondaires généralement sinueuses forme de nombreux îlots irréguliers. Le noyau historique à l'est comprend un espace central notable dans le tissu avec la présence du château, de l'église, de la mairie-école autour de deux places publiques (place du Château et place de l'Eglise). A l'ouest, le mitage est important jusqu'à la RD 974 à proximité du noyau villageois de Vougeot. Les rues du noyau historique sont dans l'ensemble relativement étroites et bordées d'accotements enherbés ou gravillonnés. Quelques rues possèdent cependant des trottoirs qui peuvent être très étroits et bitumés (partie est de l'avenue du Recteur Marcel Bouchard) ou couverts de gravillons (rue Grangier). Deux places marquent le centre historique du village l'une au nord du château (place du Château), l'autre à l'ouest du château et face à l'église (place de l'Eglise). Elles se présentent toutes deux sous la forme d'une esplanade triangulaire enherbée avec quelques parterres de fleurs. La place du Château, plus vaste, comprend aussi quelques arbres, des bancs ainsi qu'un parterre de buissons taillés pour former le nom de la commune. Des places de stationnements ont été aménagées au-devant du château. La place de l'Eglise abrite le monument aux morts et possède aussi quelques places de stationnement à l'est. La rue Jacques de Saulx a été récemment réaménagée avec un revêtement en bitume qui couvre également les bas-côtés, le cheminement piétonnier étant délimité par un marquage au sol. Une rigole centrale assure l'écoulement des eaux. Au nord de la rue Martenne, un espace accueillant des terrains de sport a été aménagé. Dans les zones pavillonnaires plus récentes, les rues sont larges avec des accotements enherbées où sont délimités par un revêtement en gravillons des places de stationnements et des passages permettant aux véhicules d'accéder aux propriétés. Ces rues possèdent souvent des rangées d'arbres (platanes) de part et d'autre de la chaussée. A l'intersection de l'avenue de la Gare et de la route de Cîteaux, u n parterre a été plus particulièrement aménagé avec des buissons taillés et quelques fleurs. La Vouge est parfois visible depuis l'espace public avec un traitement plus ou moins marquant dans le paysage urbain. A l'ouest, sous le pont de la RD 974, un cheminement piétonnier longeant le cours de la rivière permet de rejoindre le village de Vougeot. A proximité du lavoir au sud de la place de l'Eglise, s'étend un petit square au bord de la rivière avec quelques bancs. A l'extrémité est du parc du château, un système de vannes est installé créant une petite chute d'eau dans un enclos végétalisé. Sur la rue Basse et la rue des Graviers, la Vouge est bordée de rives enherbées avec quelques bancs. Plusieurs petits ponts ou passerelles, parfois en pierre (pont Chevalier de 1679), permettent aux piétons ou aux véhicules de la franchir en différents points. La densité des constructions est assez importante dans la partie centrale du noyau historique avec des constructions à l'alignement de la voirie souvent mitoyennes. Le tissu devient plus aéré à mesure que l'on s'éloigne du centre soit par la présence plus fréquente de cours (est) soit en raison de la composition pavillonnaire de l'étalement urbain (ouest). Le parcellaire est majoritairement en lanières même si cette disposition est légèrement moins prononcée dans le noyau historique. Le village abrite un bâti varié mais plusieurs zones relativement cohérentes peuvent cependant être définies. L'est du village est composé d'un bâti ancien d'origine agricole avec des ensembles sur cour et même un ancien moulin, mais aussi de pavillons en densification. Au nord de la place du Château, entre la route de Saint-Philibert et la rue Jacques de Saulx, quelques pavillons ont également été construits. A l'ouest du château jusqu'à la rue Jacques de Saulx, une zone plus citadine avec des petites maisons mitoyennes à l'alignement de la rue (avenue du Recteur Marcel Bouchard) et quelques demeures plus cossues parfois entourées d'un jardin et de dépendances (rue des Abreuvoirs, place de l'Eglise…). A l'ouest de la rue Jacques de Saulx, une nouvelle zone avec un bâti d'origine agricole composé essentiellement d'ensemble sur cour de taille modeste. Ensuite, une zone pavillonnaire s'étend jusqu'à la RD 974. Au-delà de cette route, quelques constructions pourtant intégrées au noyau villageois de Vougeot, appartiennent encore au territoire communal de Gilly-lès-Cîteaux. Il s'agit d'un vaste domaine viticole sur cour et de petites maisons bordant l'ancienne route nationale. Les bâtiments comprennent le plus souvent entre un et trois étages au-dessus du rez-de-chaussée, le dernier étant généralement de comble. Les toits à longs-pans sont majoritaires mais les édifices les plus soignés architecturalement possèdent dans la plupart des cas un toit à croupes. La tuile mécanique et la maçonnerie enduite sont dominantes mais le centre historique abrite encore une forte proportion de tuiles plates et d'édifices construits en moellons de pierre apparents. L'ambiance chromatique du noyau historique est relativement homogène avec des teintes claires d'enduits et de pierre (blanc, gris, beige). Les principaux monuments du village sont le château des abbés de Cïteaux, avec ses douves asséchées (campagnes de construction aux 14e, 17e et 18e siècles, inscrit MH en 1978), l'église Saint-Germain, une grange du 13e siècle, l'usine de crème de fruits « L'Héritier-Guyot ». Le patrimoine vernaculaire est représenté par deux lavoirs et de nombreux abreuvoirs situés le long de la Vouge.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/6
village
village
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image