Présentation de la commune de Saint-Bernard

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Saint-Bernard

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Saint-Bernard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 24 km au nord-est de Beaune et à 23 km au sud de Dijon, la commune de Saint-Bernard compte 410 habitants (recensement INSEE 2008) pour une surface de 3,69 km². Elle est limitrophe d'Epernay-sous-Gevrey au nord-est, de Gilly-lès-Cîteaux au nord-ouest, de Flagey-Echézeaux au sud-ouest, et de Villebichot au sud-est. Saint-Bernard est traversé par la RD 116B du nord au sud et par la RD 109C d'est en ouest. La commune est implantée dans un environnement exclusivement agricole à l'exception d'une partie boisée à l'est au sein de laquelle se trouve l'étang de Brétigny. Le site étant relativement plat (entre 202 et 227 m d'altitude), le village est relativement visible dans le paysage. A l'est, un château d'eau constitue le seul élément se dégageant de l'ensemble du bâti. Le cours de la Vouge marque la limite sud-ouest de la commune. Le tissu urbain se présente sous la forme d'un village-rue qui se développe suivant l'axe nord/sud (RD 116B / voie romaine) de façon continue et étalée. Cet axe est rectiligne mais la topographie étant légèrement vallonnée les effets de perspective en sont restreints. Une ramification à l'est (RD 109C / route de l'Abbaye de Cîteaux) a également été lotie et un réseau de voies secondaires plus sinueuses dessert les différents lotissements qui se sont implantés de part et d'autre de l'axe principal. Sur cette voie, la chaussée est bordée d'accotements de plain-pied recouverts de terre rouge et de gravillons. Des haies, des parterres enherbés ou végétalisés et des rondins en bois protègent le cheminement des piétons. Les rues desservant les lotissements ont parfois des accotements en enrobé gravillonné, des rigoles d'écoulement des eaux, voire des trottoirs de faible hauteur. Une aire de stationnement en terre et gravillons a été aménagée avec des terrains de sport adjacents. Le parcellaire est dans l'ensemble relativement régulier tant par la forme rectangulaire des parcelles que par leur taille généralement moyenne. Les constructions étant implantées en coeur de parcelle, la densité du bâti se révèle très lâche. Le bâti est majoritairement composé de pavillons de la fin du 20e siècle ou du début du 21e siècle, entourés de leur jardin et fermés sur la rue par des murets à la mise en oeuvre variée (maçonnerie enduite, moellons de pierre apparents). Quelques éléments plus anciens subsistent cependant. Il s'agit essentiellement de longères composées d'un logis de plain-pied et d'anciennes dépendances agricoles. Ces édifices ont pour la plupart subi des réhabilitations afin d'en modifier les parties agricoles en surfaces habitables (lucarnes pour éclairer les combles, fermeture de baies en parpaing, transformation des baies charretières en baies vitrées, choix des matériaux…). Les constructions comprennent en règle générale un rez-de-chaussée et un étage qui peut être de comble. Les toits sont à long-pans et couverts de tuiles mécaniques. L'enduit est dominant dans la mise en oeuvre. La commune abrite un oratoire érigé à la mémoire d'Ernest Marey-Monge et un monument aux morts, tous deux placés en bordure de la voie romaine.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
village
village
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image