Présentation de la commune de Villars-Fontaine

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Villars-Fontaine

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Villars-Fontaine

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 34 km au sud-ouest de Dijon et à 16 km au nord de Beaune, Villars-Fontaine compte 129 habitants (recensement INSEE 2008), pour une surface de 2,9 km². Les communes limitrophes sont Segrois au nord, Nuits-Saint-Georges à l'est, Chaux et Meuilley au sud et Messanges à l'ouest. Le village est adossé à la montagne de Villars couverte par la forêt de Mantuan. Des parcelles de vigne sont implantées de part et d'autre du village sur les flancs de la montagne. Implanté à flanc de coteau, le village épouse la courbe de la montagne. Il s'ouvre largement sur la vallée du Meuzin à l'ouest et au sud et est donc bien visible depuis Chaux et Meuilley où le château se distingue quelque peu par son volume dans le paysage. Villars-Fontaine est accessible par la RD 35 depuis Nuits-Saint-Georges et traversée du nord au sud par la RD 116. La morphologie du village est centrée autour d'un îlot principal depuis lequel le tissu se développe par une implantation perpendiculaire à la pente. Les extensions urbaines sous forme de pavillonnaires diffus sont venues s'implanter à l'ouest, au sud et au nord du centre ancien. La trame viaire est étroite et souvent escarpée. Bien que les accotements de certaines rues restent en gravillons, les aménagements urbains sont importants : éclairage public, signalétique, écoulement des eaux, trottoirs, utilisation de plusieurs revêtements pour différencier les usages piétons et automobiles. La place du village jouxte la mairie. Elle est aménagée avec des bancs. Deux carrefours possèdent des éléments distinctifs : un monument aux morts (socle surmonté d'une statue de soldat) et un lavoir. La commune est également pourvue de nombreuses fontaines. Le parcellaire est étroit et resserré. Sur la rue principale, rue François Rodier, le bâti est mitoyen. Les maisons, R+1, possèdent parfois une cour à l'arrière. Douze maisons, reprenant la typologie des maisons des Hautes-Côtes (« Logis à l'étage ou en rez-de-chaussée surélevé sur cellier. Le logis est desservi par un escalier hors-oeuvre à une volée droite généralement parallèle à la façade. Accès au cellier ménagé dans le massif de l'escalier. », d'après Bernard Lauvergeon « L'architecture traditionnelle des Côtes et des Hautes-Côtes", in Vignerons, propriétaires et négociants en Bourgogne), sont présentes sur l'ensemble du village. Les toits à longs-pans couverts de tuiles mécaniques ou de tuiles plates sont prédominants. Certains bâtiments possèdent des toits à croupes. D'un point de vue de la mise en oeuvre, le moellon de pierre calcaire apparent est dominant. L'ambiance chromatique est homogène, alliant les teintes claires. Quelques éléments se distinguent du paysage urbain par leur architecture, notamment la mairie-lavoir. Celle-ci comprend deux niveaux avec un rez-de-chaussée occupé par un lavoir, ouvert sur la rue par une large baie rectangulaire. Cette dernière est encadrée de deux baies en plein-cintre. L'étage est percé de trois baies à encadrement rectangulaire. La travée centrale est surmontée d'un fronton triangulaire percé d'un oculus. La mairie est datée de 1866. Le village ne possède pas d'église. Le château constitue le second élément architectural particulièrement remarquable. Il est implanté au nord-ouest du village.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
mairie
mairie
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image