Présentation de la commune de Meuilley

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Meuilley

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Meuilley

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 16 km au nord de Beaune et à 29 km au sud-ouest de Dijon, la commune de Meuilley compte 462 habitants (recensement INSEE 2008) pour une surface de 6,1 km². Elle est limitrophe de Messanges et Segrois au nord, de Chevannes au nord-ouest, d'Arcenant à l'ouest, de Marey-lès-Fussey et Villers-la-Faye au sud, de Chaux à l'est et de Villars-Fontaine au nord-est. Le village est traversé d'est en ouest par la RD 25 et desservi au nord par la RD 109b et au sud par la RD 115. Le village est implanté au fond d'une large vallée (280 m d'altitude) à la convergence de plusieurs combes. Les vallées et le bas des coteaux sont occupés essentiellement par des terres agricoles et viticoles ou des pâturages tandis que le sommet des coteaux est couvert de forêts. La configuration du site rend la visibilité du village très variable en fonction des points de vue, le clocher de l'église constituant le seul élément qui se dégage de l'ensemble des constructions. Le village s'étend de façon longitudinale en suivant l'axe est/ouest de la vallée, en bordure du Raccordon. Le tissu urbain du village est groupé et découpé en plusieurs îlots. Ceux-ci sont délimités par les deux rues principales (Grande Rue et RD 25) orientées est/ouest et des rues secondaires orientées nord/sud (rue de l'Eglise, rue de Boin…) formant plusieurs quadrilatères. L'église, implantée dans l'axe de la Grande Rue, et la place de la Mairie constituent un point de centralité dans le tissu urbain. Cette place est occupée par un espace de stationnement. Des bacs à fleurs, des arbres et deux bancs sont placés au-devant de la mairie sans séparation avec la chaussée. Une esplanade végétalisée accueillant le monument aux morts, et à laquelle on accède par quelques marches, s'étend au nord de l'Eglise. Au sud-est, une zone pavillonnaire s'est développée au cours du dernier quart du 20e siècle, tandis que le nord du village connait une extension urbaine plus discontinue. La trame viaire est le plus souvent large et légèrement sinueuse. Les bas-côtés sont pour une grande majorité aménagés (trottoir ou délimitation des accotements par un revêtement différent, rigoles d'écoulement des eaux) et équipés de mobilier urbain (réverbères, jardinières, bancs…). Les impasses sont en terre et graviers. La rue Philibert Caumont (RD25) est bordée au sud par le cours du Raccordon qui a entrainé des aménagements spécifiques de la voirie (barrières de protection ornées de jardinières, passerelles pour desservir les bâtiments au sud). L'ensemble du village présente un bâti en grande densité avec une forme parcellaire dominante en lanière. Il est majoritairement implanté parallèlement et à l'alignement de la voirie. Les bâtiments placés en retrait de la rue possèdent le plus souvent un mur de clôture qui renforce l'impression de continuité de façade. Le long de la RD 25, notamment pour le bâti au sud et à l'ouest, le tissu est plus lâche et les constructions implantées en centre de parcelle. Le village abrite un bâti à usage agricole ou viticole avec une très forte proportion de maisons typiques des Hautes-Côtes (42 éléments comptabilisés) le plus souvent composées d'un cellier au rez-de-chaussée, d'un logis à l'étage, d'un comble en surcroît éclairé par des baies oblongues ou carrées et d'un escalier en façade. Généralement mitoyennes, certaines possèdent cependant des dépendances agricoles accolées. Le reste du bâti (« maisons de ville » ou maisons bourgeoises) est homogène en termes de gabarit (R+1 ou R+2). Les toits sont à longs-pans et en majorité couverts de tuiles mécaniques. Les baies sont le plus souvent rectangulaires. Quelques rez-de-chaussée sur la Grande Rue sont occupés par des commerces (supérette, bar/restaurant). La mise en oeuvre utilise de façon égale la maçonnerie enduite et les moellons de calcaire apparents. L'ambiance chromatique générale du bâti est disparate entre des teintes blanches ou grises pour l'enduit et celle ocre du calcaire apparent. Surtout certains ensemble s mitoyens voire certains bâtiments eux-mêmes montrent des mises en oeuvre différentes en raison de réhabilitation partielle (enduit/pierre apparente, teintes d'enduit hétérogènes). La commune possède deux lavoirs en bordure du Raccordon, l'un isolé et l'autre au sud de la rue Philibert Caumont (RD 25). Ce dernier, de forme rectangulaire très allongée, est construit en moellons de pierre apparents et couvert d'un toit à longs-pans de tuiles mécaniques soutenu par de minces colonnettes métalliques. Il est ouvert sur un de ses côtés et présente un bassin en pierre de taille. L'église fut construite au 19e siècle (après 1827) à côté de l'emplacement de l'ancienne église (esplanade du Monument aux morts). De plan basilical, elle comprend deux niveaux de baies et présente en façade une tour-clocher carrée couverte d'une flèche polygonale en pierre. Elle possède dix travées de long (six pour la nef et quatre pour le choeur) et son chevet est à trois pans. La mairie, de plan rectangulaire, comprend un rez-de-chaussée et deux étages dont un de comble avec un toit à croupes couvert de tuiles plates. Ses murs sont en maçonnerie enduite avec chaînes d'angle, sauf la travée centrale de la façade sud qui est en pierre de taille et présente une légère saillie. Au-devant de cette travée, un perron en pierre donne accès à l'entrée de l'édifice.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/5
place
place
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image