Présentation de la commune de Marey-lès-Fussey

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Marey-lès-Fussey

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Marey-lès-Fussey

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 13 km au nord de Beaune et à 38 km au sud-ouest de Dijon, la commune de Marey-lès-Fussey compte 69 habitants (recensement INSEE 2008) pour une superficie de 4 km². Elle est limitrophe de Meuilley et Arcenant au nord, de Fussey à l'ouest, d'Echevronne au sud-ouest et de Villers-la-Faye au sud-est. Marey-lès-Fussey est traversée du nord-ouest au sud-est par la RD 8, qui permet au sud-est de rejoindre rapidement la côte viticole. Le GR 76 longe le territoire communal à l'ouest. Marey-lès-Fussey est implanté à flanc de colline et se développe perpendiculairement à la pente. Le relief est peu marqué, bien que la présence du vallon au nord (cours du ruisseau Lieu-Dieu), du coteau viticole et du plateau agricole, induise une topographie vallonnée créant un paysage diversifié. Le village est particulièrement visible depuis le coteau viticole sud, sans qu'aucun élément ne se détache du paysage. Le territoire communal est couvert d'une mosaïque de parcelles agricoles, viticoles et boisées. La commune se compose du centre-bourg ainsi que du lieu dit de l'Abbaye du Lieu-Dieu situé au nord-est. Le tissu urbain du noyau villageois se développe autour de la rue traversante (Grande rue) sous forme de village-rue. Trois autres rues perpendiculaires à la première, plus étroites et courtes, desservent le bâti. La rue principale est large et correspond à un axe de communication important avec le reste du territoire. Le tissu urbain est restreint et peu développé, mais cependant relativement dense dans sa partie centrale. Le bâti, avec pignon en alignement sur la rue, est implanté sur cour, sur des parcelles de tailles et de formes diversifiées. Les ensembles sur cour constituent la forme architecturale la plus récurrente sur la commune. Ces ensembles (une douzaine), se composent d'une maison avec escalier en façade menant au rez-de-chaussée surélevé et d'un bâtiment d'exploitation accolé, parfois sous un même toit. D'autres bâtiments d'exploitation sont implantés dans la cour. Ces ensembles sont encore à usage viticole. L'utilisation du comble à surcroît est un élément récurrent pour le bâti de la commune. En termes de mise en oeuvre, le moellon de pierre calcaire apparent ou enduit est dominant. Les toits sont essentiellement à croupes pour les maisons d'habitations et à longs-pans pour les bâtiments d'exploitation, couverts de tuiles mécaniques. Les hangars (une dizaine) sont également fortement présents dans le tissu urbain : leur volume imposant les rend très visible dans le paysage. L'ambiance chromatique est homogène, avec une dominante des teintes claires (beige, jaune clair et gris clair), les hangars, plus foncés ou en parpaing avec toits en tôle, dénaturent cette ambiance. Les espaces publics aménagés sont absents du tissu. Les aménagements urbains sont résiduels avec uniquement l'écoulement des eaux au bord de la chaussée ainsi que l'éclairage public. La commune ne subit pas d'extensions urbaines ni de mitage, les quelques nouveaux bâtis ne viennent pas dénaturer la forme du village. Le territoire compte également une cabane édifiée dans un mur de soutènement situé sur le coteau viticole sud, et correspondant à la typologie des cabottes de vigneron.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
village
village
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image