Présentation de la commune de Merceuil

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Merceuil

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Merceuil

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 11 km au sud de Beaune et à 49 km au sud de Dijon, la commune de Merceuil compte 780 habitants (recensement INSEE 2008) pour une superficie de 13,8 km². Elle est limitrophe de Montagny-lès-Beaune et de Bligny-lès-Beaune au nord, de Tailly et Meursault au nord-ouest, de Corcelles-lès-Arts à l'ouest, de Demigny au sud, de Saint-Loup-Geanges au sud-est et de Sainte-Marie-la-Blanche à l'est. La commune se compose du centre urbain de Merceuil situé au centre du territoire communal, du hameau de Morteuil situé au sud-ouest, ainsi que du hameau de Cissey situé au nord-est. Par ailleurs, le territoire compte la ferme de la Courcelotte située à l'extrémité est du territoire, ainsi que la ferme de Répand située à l'ouest. Dans sa partie ouest, le territoire est traversé du nord au sud par l'autoroute A6 qui vient séparer le centre urbain du hameau de Morteuil. L'aire de service de Beaune-Merceuil et l'archéodrome de Bourgogne sont implantés au nord du territoire, de part et d'autre de l'autoroute. La RD 23 traverse le territoire du nord-ouest au nord-est en passant par le centre urbain et le hameau de Cissey. La RD 113d traverse du nord au sud-ouest le territoire depuis Montagny-lès-Beaune, et passe par les trois entités urbaines. Enfin, la RD 18 provenant du nord-ouest du territoire, permet de franchir l'autoroute. La commune est implantée dans la plaine de Saône, au coeur d'un environnement agricole. Seule la partie nord du territoire est couverte par le Bois de Serviotte. Le ruisseau des Cloux coule entre le hameau de Morteuil et le centre urbain. La Dheune longe les limites sud du territoire communal. Par ailleurs, plusieurs plans d'eau se situent au nord de Morteuil au lieu-dit « Le Pâtis des Vernots ». Le centre urbain est visible depuis le hameau de Morteuil, où le clocher de l'église se démarque du paysage. Historiquement développé sous la forme d'un village en U, le tissu urbain peu dense de Merceuil prend aujourd'hui une forme de village groupé, dont les îlots centraux ont été densifiés par un bâti pavillonnaire. Le hameau de Morteuil prend lui la forme d'un village en T, dont le tissu dense, mais aéré, se développe le long de la rue Jacques Copeau et de la rue de la Marronnière. Le hameau de Cissey se développe sous la forme d'un village-rue, le long de la rue Louis Courtot de Cissey qui constitue l'axe traversant. Les extensions urbaines sous forme de zones pavillonnaires et de pavillonnaires diffus sont importantes autour du noyau historique de Merceuil. Elles sont moins notables au hameau de Morteuil, et presque inexistantes à Cissey. La trame viaire se constitue de rues larges et traversantes pour les hameaux, tandis que le centre urbain abrite trois axes majeurs (la rue du Bourg, la rue du Grand Pâquier et la rue Paul Masson), et quelques rues transversales plus étroites. Le parcellaire est très varié, aussi bien du point de vue de sa forme que de sa taille. Néanmoins, le hameau de Morteuil ainsi que le centre urbain offrent un parcellaire en lanière dans leur noyau historique. Le traitement de l'espace public est restreint dans les hameaux. Seuls l'éclairage public, l'écoulement des eaux, ainsi que quelques portions de trottoirs sont installés. Les accotements restant le plus souvent en gravillon ou enherbés. Le centre urbain possède des aménagements plus importants de son espace public : éclairage, écoulement des eaux, signalétique, trottoirs, marquage au sol, emplacements de stationnement, mobilier urbain sont installés. Plusieurs espaces de détente sont aménagés au nord-est du village (aire de jeux pour enfants, terrain de football, tennis, aire de repos avec bancs et éclairage). Une place est aménagée entre la mairie et l'église, le long de la rue du Bourg. Le parvis de l'église abrite le monument aux morts ainsi qu'un calvaire. L'ensemble est constitué d'un vaste espace en gravillon, dépourvu de mobiliers urbains, et délimité sur la rue par un muret en pierre. Ce lieu sert principalement de zone de stationnement. De manière générale le bâti est implanté en retrait par rapport à la rue, soit autour d'une cour, soit en milieu de parcelle. Les constructions comprennent un rez-de-chaussée et un ou deux étages. Les toits à croupes ou à longs-pans sont couverts de tuiles plates et de tuiles mécaniques. D'un point de vue de la mise en oeuvre, le moellon de pierre calcaire apparent et la maçonnerie enduite sont présents sur l'ensemble de la commune. L'ambiance chromatique est homogène dans les trois entités urbaines, avec une dominance des teintes claires variant du gris au beige. Parmi les formes architecturales récurrentes, les ensembles agricoles ou vini-viticoles sur cours sont les plus représentés (quarante-deux sont visibles sur l'ensemble de la commune). Ces ensembles agricoles regroupent plusieurs typologies. Certains ensembles se composent d'une maison, parfois avec escalier en façade menant au rez-de-chaussée, et de plusieurs bâtiments d'exploitation implantés autour d'une cour, d'autres se composent de plusieurs ensembles (comprenant un logis et un bâtiment d'exploitation accolé sous le même toit) implantés sur une cour commune. Enfin, plusieurs longères (logis et bâtiment d'exploitation accolé sous un même toit, implanté parallèlement à la rue), sont également présentes. Par ailleurs, trois ensembles agricoles sont visibles dans le centre urbain (rue Boucheron et rue du Meix Martin), et se composent d'une maison de maître et de bâtiments d'exploitation sur cour. D'autres ensembles se distinguent du paysage urbain par leur architecture. Le hameau de Morteuil abrite une maison de type maison de vigneron située 2 rue Jacques Copeau. La maison comprend un rez-de-chaussée surélevé sur cave et un étage en surcroît. Le toit à croupes est couvert de tuiles plates. Le bâtiment est édifié en maçonnerie enduite et les baies sont rectangulaires et oblongues. Un escalier parallèle à la façade nord conduit au rez-de-chaussée, et la descente de cave se situe sous l'escalier. Un édifice agricole de plan rectangulaire, et situé 6 rue Louis Courtot de Cissey, est particulièrement notable par son volume. Le bâtiment comprend un rez-de-chaussée et un étage en surcroît. Le toit à longs-pans est couvert de tuiles plates. Le bâtiment est édifié en maçonnerie crépie et les baies sont rectangulaires, oblongues et en arc segmentaire. Une maison de maître de plan rectangulaire, se situe 18 rue Louis Courtot de Cissey. Elle comprend un rez-de-chaussée et deux étages dont un de comble. Le toit à croupes est couvert de tuiles plates et percé de lucarnes à deux versants. Le bâtiment est édifié en maçonnerie crépie et les baies semblent être en arc segmentaire. L'église paroissiale Saint-Laurent se situe rue du Bourg. Le portail, percé d'une baie rectangulaire, est devancé d'un porche en pierre surmonté d'un toit à croupe couvert de tuiles plates. La façade occidentale est flanquée d'une tour carrée surmontée d'un toit en pavillon de tuiles plates. La nef comprenant deux travées, ainsi que le choeur, sont percés de baies en plein-cintre. Le chevet à fond plat est percé d'une baie en arc brisé. La tour-clocher se situe entre la nef et le choeur. Elle est percée de baies en plein-cintre avec abat-son, et surmontée d'un toit en pavillon de tuiles plates. Le toit à longs-pans de l'église est couvert de tuiles plates. L'ensemble est édifié en moellons de pierre apparents partiellement enduits et muni de contreforts. La mairie de plan rectangulaire, et située 21 rue du Bourg, comprend un rez-de-chaussée et un étage. Le toit à croupes est couvert de tuiles plates. Le bâtiment à travées est édifié en moellons de pierre apparents partiellement enduits, et les baies sont rectangulaires. Enfin, deux châteaux, l'un situé à Morteuil, et l'autre à Cissey, sont particulièrement notables et font l'objet de fiches de signalement.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire 17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
église
église
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image