Présentation de la commune d'Ivry-en-Montagne

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune d'Ivry-en-Montagne

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Ivry-en-Montagne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 25,3 km à l'ouest de Beaune et à 65,4 km au sud-ouest de Dijon, la commune d'Ivry-en-Montagne compte 190 habitants (recensement INSEE 2008) pour une superficie de 11,1 km². Elle est limitrophe de Cussy-la-Colonne au nord, de Jours-en-Vaux à l'ouest, de Molinot au sud-ouest, de Santosse au sud, de Baubigny au sud-est et de Saint-Romain à l'est. La commune est traversée du nord-ouest au sud par la RD17d et du nord-est au sud-ouest par la RD33. Les deux routes rejoignent au nord la RD 906 qui permet, au sud, de relier rapidement la côte viticole. La commune est implantée sur un plateau agricole, à une altitude de 470 mètres environ. Le territoire communal est quelque peu vallonné avec une altitude variant de 420 mètres à l'ouest à 550 mètres à l'est. La présence, au sud, du cours d'eau de la Petite Drée ainsi que de plusieurs espaces boisés à l'ouest (Bois de la Pérouse, Bois Coubert, Bois de la Ratte) offre une diversité de paysages. Le village est très peu visible, excepté depuis la RD 906 au sud qui offre quelques percées sur le bâti. Le tissu se développe autour d'un plan en L avec un centre ancien, sous forme de plusieurs îlots, situé à la hauteur du croisement des deux routes départementales, un point de centralité autour de l'église entourée de son cimetière et un développement longitudinal vers le nord-ouest. Les extensions urbaines restent résiduelles, sous forme de pavillons diffus et de bâtiments commerciaux au nord-est notamment. Dans son ensemble le tissu est dense mais aéré par des espaces dédiés aux jardins, vergers et pâtures. La trame viaire se structure autour des deux routes départementales traversantes (larges et droites) et de plusieurs ruelles desservant des îlots d'habitation, plus étroites et sinueuses. La route départementale traversante possède de nombreux aménagements urbains : trottoirs, places de stationnement, candélabres, signalétique, écoulement des eaux. Les autres rues adjacentes, plus étroites, gardent leurs accotements enherbés ou en gravillon. Le seul espace public aménagé (espace enherbé, arbres plantés et bancs) se situe à l'intersection des deux départementales. La commune se dote également de plusieurs espaces sportifs et touristiques (cheminement, tables de pique-nique). Le centre du village abrite les principaux édifices publics (mairie et ancienne école aujourd'hui bureau de poste) et religieux, et permet de structurer le tissu. Le bâti est implanté sur un parcellaire en lanière très étroit dans le noyau central et sur la partie nord de la Grande rue. Les parcelles sont plus grandes en périphérie du centre. La Grande rue abrite un bâti souvent mitoyen et implanté en alignement sur la rue. L'implantation du bâti dans les autres rues est plus hétérogène (en retrait en fond de parcelle ou autour d'une cour). Les maisons de ville (maisons mitoyennes en alignement sur la rue, comprenant un rez-de-chaussée et un ou deux étages avec parfois une marquise au dessus de la porte d'entrée) constituent une forme architecturale récurrente sur certaines portions de la Grande rue. Parmi les éléments architecturaux qui se distinguent, l'utilisation du comble à surcroît est à noter pour le bâti de la Grande rue. Par ailleurs, quatre ensembles sur cour, comprenant une maison de maître implantée perpendiculairement à la rue et un ou plusieurs bâtiments d'exploitation, sont également situés sur la Grande rue. Un autre ensemble sur cour, localisé sur la route de Cussy au nord, se distingue par son architecture : une maison de maître (comprenant un rez-de-chaussée surélevé et deux étages dont un de comble, un toit à croupes couvert d'ardoises, fronton triangulaire percé d'une baie en plein-cintre en façade est, maison comprenant cinq travées et édifiée en maçonnerie crépie) encadrée de deux bâtiments d'exploitation au nord et au sud de la cour. Le tissu abrite également plusieurs bâtiments à usage agricole (bâtiments d'exploitation, granges). Le corps de ferme du château (qui fait l'objet d 'une fiche de l'inventaire général de 1978) constitue un élément qui se distingue par son architecture et son volume très imposant dans le paysage urbain. D'un point de vue général, les toits sont essentiellement à longs-pans ou à croupes, couverts de tuiles plates ou de tuiles mécaniques. La mise en oeuvre comprend à part égale du moellon de pierre calcaire ou granit apparent et de la maçonnerie enduite ou crépie. L'ambiance chromatique est assez homogène, avec une dominante de teintes claires. L'église, entourée de son cimetière, est particulièrement visible, notamment grâce au dégagement rendu possible par la place du monument aux morts. Le portail est percé d'une baie rectangulaire et d'une baie en plein-cintre. La nef comprenant deux travées, ainsi que la tour-clocher sont percées de baies en plein-cintre. Le chevet, percé de baies en plein-cintre, est surmonté d'un toit couvert de laves. L'ensemble est édifié en maçonnerie enduite et muni de contreforts. Le château de Coraboeuf constitue l'élément le plus remarquable du territoire communal. Le château et le colombier sont inscrits Monument historique (depuis 1989), le donjon et le pavillon d'été sont classés Monument historique (depuis 1989), l'aile 19e siècle du château est inscrite Monument historique (depuis 1999).

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/4
maison
maison
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image