Présentation de la commune de Curtil-Vergy

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Curtil-Vergy

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Curtil-Vergy

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

Située à 28 km au sud-ouest de Dijon et à 20 km au nord de Beaune, Curtil-Vergy compte 111 habitants (recensement INSEE 2008) pour une surface de 2,7 km². Elle est limitrophe de L'Etang-Vergy et de Reulle-Vergy au nord, de Segrois au sud, de Messanges à l'ouest et de Nuits-Saint-Georges à l'est. La commune est accessible au nord et au sud par la RD 116. La RD 109 permet de rejoindre Messanges au sud-ouest. Le village est implanté à flanc de coteau, au pied de la butte de Vergy. Il est visible uniquement depuis le sud, à la hauteur de Segrois. Au nord, s'étend l'espace boisé de la butte de Vergy. A l'ouest et au nord sur le pourtour de la butte de Vergy, s'étendent des parcelles de vigne. La commune comprend le hameau de Pellerey au sud-ouest. Le tissu urbain de la commune est particulièrement restreint et se définit selon une morphologie en T, autour de deux rues principales ; la RD 116 et la RD 109. Les extensions urbaines viennent miter les terres agricoles au nord, à l'ouest et au sud, le long des axes de communication. Les aménagements urbains restent discrets : écoulement des eaux, éclairage public et quelques portions de trottoirs. La majorité des accotements reste enherbée. Les parcelles sont larges, à l'exception de la partie est de la rue Guillaume de Tavanes où elles sont plus resserrées. La trame viaire est étroite, sinueuse et escarpée suivant la topographie du site. Elle abrite un bâti implanté de manière hétérogène, en alignement sur la rue ou en retrait autour d'une cour. Une séquence de bâti mitoyen et présentant une typologie architecturale similaire est située rue Guillaume de Tavanes. Les maisons comprennent un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble. Ce bâti induit une séquence homogène au sein du tissu urbain. Huit maisons reprenant la typologie des maisons des Hautes-Côtes (« Logis à l'étage ou en rez-de-chaussée surélevé sur cellier. Le logis est desservi par un escalier hors-oeuvre à une volée droite généralement parallèle à la façade. Accès au cellier ménagé dans le massif de l'escalier. », d'après Bernard Lauvergeon « L'architecture traditionnelle des Côtes et des Hautes-Côtes", in Vignerons, propriétaires et négociants en Bourgogne) sont présentes dans le centre-bourg. D'un point de vue de la mise en oeuvre, le moellon de pierre calcaire apparent et la maçonnerie enduite sont présents à part égale. Les toits sont essentiellement à longs-pans et couverts de tuiles plates ou mécaniques. L'ambiance chromatique est homogène, évoluant sur des teintes claires. Des couleurs plus vives sont quelques fois utilisées lors de réhabilitations ou pour les constructions neuves. La mairie, située à l'ouest du village, possède une architecture qui la distingue des autres édifices. Elle comprend un rez-de-chaussée surélevé et deux étages dont un de comble, un toit à deux versants couvert de tuiles plates et percé de tabatières. Elle est édifiée en maçonnerie enduite avec chaînes d'angle en pierre de taille. Le lavoir, situé sur la rue Guillaume de Tavanes est bien préservé. Le village est dépourvu d'église. Les ruines de l'Abbaye de Saint-Vivant, inscrit Monument historique en 1992, sont situées au nord-ouest du village.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/3
mairie
mairie
© Région Bourgogne - Inventaire général ; © Association pour les Climats de Bourgogne ; © GRAHAL
Voir la notice image