Présentation de la commune de Dijon

Désignation

Titre courant

Présentation de la commune de Dijon

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21) ; Dijon

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Climats du vignoble de Bourgogne

Historique

Description historique

Dijon se développa rapidement dès le début du Moyen-âge sous le règne des ducs capétiens de Bourgogne (1031-1362). Les ducs engagèrent la construction d'une importante enceinte qui abrita l'essentiel de la vie urbaine jusqu'à la fin de l'Ancien Régime. La ville connut une grande renommée sous la dynastie des ducs Valois de Bourgogne (1363-1477). A l'extérieur de la ville médiévale, la chartreuse de Champmol, fondée par Philippe le Bon, concentre au XIVe siècle l'un des foyers artistiques les plus importants d'Europe. Claus Sluter, « imagier » du duc, y crée notamment une oeuvre magistrale : le Puits de Moïse. A la Renaissance, la ville bourgeoise se développa autour de grandes maisons et hôtels particuliers. Rétrogradée à la Révolution française au rang de chef-lieu du département de la Côte d'Or, la ville saisit sa chance au milieu du XIXe siècle en obtenant de haute lutte le passage de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille. C'est le point de départ d'une extension sans précédent : activité ferroviaire, activité industrielle, développement d'une université : la ville voit sa population plus que doubler en un demi-siècle. Les quartiers se développent de façon exponentielle hors des murs, entrainant le démantèlement des remparts à la fin du XIXe siècle pour laisser la place libre au développement urbain et au percement d'une ceinture de boulevards haussmanniens. La ville se voit également doté d'une ceinture fortifiée de type Séré de Rivière dans le dernier quart du XIXe siècle qui s'implante sur les communes limitrophes.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

La commune de Dijon, située à 45,2 km au nord-est de Beaune, s'étend sur 40,4 km² et compte 151 576 habitants (recensement INSEE 2008). Commune limitrophe d'Asnières-lès-Dijon, Bellefond, Ruffey-lès-Echirey et Ahuy au nord, de Fontaine-lès-Dijon et Talant au nord-ouest, de Plombières-lès-Dijon et Corcelles-les-Monts à l'ouest, de Chenôve au sud-ouest, de Longvic, Sennecey-les-Dijon et Chevigny-Saint-Sauveur au sud-est, de Quetigny et Saint-Apollinaire à l'est. Elle compte aussi la combe à la Serpent à l'ouest, le lac Chanoine Kir à l'ouest et est traversée de l'ouest au sud-est par le canal de Bourgogne. La RD 974 traverse la ville du nord au sud en contournant son centre ancien. La RN 274 et l'autoroute A 31 contournent la ville à l'est. La voie ferrée traverse le ville depuis l'ouest jusqu'au sud. La commune présente une forme urbaine radioconcentrique développée autour du centre historique délimité par les anciens remparts. La trame viaire y est étroite et sinueuse, l'implantation du bâti sur un parcellaire en lanière se fait en alignement sur la rue et de manière mitoyenne. Le centre historique est entouré de boulevards implantés sur les anciens remparts et structurés par la présence de grandes places publiques à l'emplacement des anciennes portes. Ces places publiques constituent des éléments de repère du tissu urbain ainsi que des espaces de transition vers les faubourgs. Ces derniers se sont implantés le long d'une rue principale. Une troisième couronne d'urbanisation abrite essentiellement des zones pavillonnaires, des zones d'activités et des équipements desservies par des axes majeurs de communication.

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

GRAHAL

Cadre de l'étude

Pré-inventaire

Typologie du dossier

Présentation de la commune

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55