Synthèse sur les maisons du canal de Bourgogne (canal de Bourgogne)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Synthèse sur les maisons du canal de Bourgogne (canal de Bourgogne)

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Côte-d'Or (21)

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur le département : 89 ; Anciennement région de : Bourgogne

Aire d'étude pour le domaine Inventaire

Bourgogne

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Canal de Bourgogne

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle, 19e siècle

Auteur de l'édifice

maître d'oeuvre inconnu

Description historique

Le canal requérant une vigilance constante, des maisons aux fonctions aussi précises que diverses ont été construites par les ingénieurs tout au long de la voie d'eau. Si les plus connues aujourd'hui restent les maisons des éclusiers, les maisons de garde et les maisons de perception n'en étaient pas moins importantes à l'époque. Les archives mentionnent aussi des maisons pour les ingénieurs du canal ou pour les contrôleurs. L'architecture seule ne nous permet cependant pas de bien les distinguer les unes des autres. Un devis général pour les travaux du canal de Bourgogne, rédigé par l'ingénieur Bonnetat en 1826, établit une prescription des matériaux de construction à utiliser pour les maisons : moellon de parement et pierre de taille, briques pour four et souche de cheminée, tuiles plates, chêne pour la charpente, râtelier et mangeoire d'écurie, portes extérieures et croisées. Sapin pour plancher et portes intérieures : portes, croisées et volets, main courantes des escaliers, peints à l'huile en couleur gris de perle ou vert foncé. En 1836, un deuxième rapport de l'ingénieur Bonnetat précise que 173 maisons éclusières ont été construites, quelques unes servant pour deux écluses à la fois. La plupart des maisons des gardes ont été construites après l'ouverture du canal à la navigation. Ainsi, en 1841, des travaux de construction de 6 maisons « destinées au logement des gardes du canal de Bourgogne » sont adjugés à Joseph Moreau d'Ancy-le-Franc (Archives départementales de l'Yonne, 3 S 99). Les gardes surveillaient le canal et ses dépendances. Ils étaient parfois responsables de certains ouvrages comme les prises d'eau. Les maisons de perception abritaient quant à elles les bureaux et les logements des receveurs, parfois ceux des contrôleurs du canal. Les premiers percevaient les droits de passage sur les bateaux et sur les marchandises. Les seconds vérifiaient leurs chargements et leur ordre de passage. Ces maisons ont été généralement implantées à proximité des ports du canal. Contrairement à bien d'autres canaux, les maisons du canal de Bourgogne ne présentent pas d'unité architecturale. Cette mosaïque d'architectures s'explique par l'étalement de la construction sur plusieurs décennies et par une rupture forte, la Révolution française. En effet, les projets de l'Ancien Régime ne sont pas forcément reconduits sous l'Empire. Par ailleurs, l'Administration du canal étant entièrement refondue, une nouvelle hiérarchie d'ingénieurs s'impose et le financement est repensé. Ainsi, on ne dénombre pas moins de cinq types de maisons portant le nom de l'ingénieur qui en a fourni le plan. Il est aussi à noter qu'au fil du temps et selon les besoins des occupants, des ajouts ou des modifications sont très souvent venus distraire le parti d'origine. Pour davantage d'informations : http://canaux.region-bourgogne.fr/bourgogne/ouvrages-dart/maisons/introduction/.

Description

Commentaire descriptif de l'édifice

188 maisons éclusières ont été recensées. 28 maisons de garde dont 20 de type Foucherot ont été recensées : elles se trouvent sur des sites d'écluse ou des ports, autour de réservoirs, le long d'un bief ou d'une rigole.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété publique

Références documentaires

Date de l'enquête ou du dernier récolement

2011

Date de rédaction de la notice

2011

Noms des rédacteurs de la notice et du dossier

Lestienne Cécile, Malherbe Virginie, Lallement Aurélie

Cadre de l'étude

Enquête thématique régionale (canaux de Bourgogne)

Typologie du dossier

Dossier thématique

Adresse du dossier Inventaire

Conseil régional de Bourgogne - Service Patrimoine et Inventaire
17, bd de la Trémouille BP 23502 - 21035 Dijon cedex - 03.80.44.40.55

1/21
synthèse sur les maisons du canal de Bourgogne (canal de Bourgogne)
synthèse sur les maisons du canal de Bourgogne (canal de Bourgogne)
© Région Bourgogne - Inventaire général
Voir la notice image